×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Restos et Bars

Où manger les meilleurs ramens de Paris ?

By Charley Zaragoza

Où manger les meilleurs ramens de Paris ?

Quand les températures tombent et que l’on veut se réchauffer, ou que l’on a envie d’un plat qui tient bien au corps tout en étant sain, une solution évidente vient en tête. Les ramens ! On vous a donc sélectionné les meilleurs ramens de Paris, pour vous transporter tout droit vers le Pays du Soleil Levant. 

Kodawari Ramen

kodawara ramen paris japon
Kodawari Ramen – Yokocho

On commence comme une évidence avec le temple du ramen parisien. En rentrant dans ce restaurant japonisant à souhait, on pourrait presque croire qu’Odéon est le quartier voisin de Shibuya. C’est le chef passionné du Japon Jean-Baptiste Meunier qui a fondé cette institution du ramen dans la capitale. Le décor, basé sur les yokocho (ruelles abritant des bars et petits restaurants) nippons, vous promet une immersion autant dans les saveurs que dans l’ambiance.

Kodawari Ramen – Yokocho, 29 Rue Mazarine, 75006. 

Kodawari Ramen – Tsukiji, 12 Rue de Richelieu, 75001. 

Dosanko Larmen

ramen paris dosanko larmen rue sainte-anne
Guilhem Vellut | Flickr

Avec cette adresse, on ouvre le bal inévitable des meilleurs ramens situés sur la rue Sainte-Anne. On ne vous apprend rien si vous êtes amateurs de cuisine asiatique, les meilleurs restaurants japonais se trouvent sur cette rue près de Pyramides. Comme pour les autres adresses de la rue, il faudra s’armer de patience pour entrer dans ce restaurant de poche. Dosanko Larmen, c’est une chaîne venue de New York, mais avec les saveurs d’un vrai artisan ramen traditionnel. Miso blanc ou miso rouge épicé pour les plus téméraires, les ramens de Dosanko sont riches, savoureux, avec des viandes fondantes à en baver.

Dosanko Larmen, 40 Rue Sainte-Anne, 75002. 

Kadoya Ramen

kadoya ramen paris japon
Kadoya Ramen

Pour les amateurs de ramen sous toutes ses formes. Une dizaine de déclinaisons de ce bouillon traditionnel se trouvent au menu de Kadoya Ramen, qui se situe… Rue Sainte-Anne, bien vu ! Ramens au poulet frit, bouillon à base de sel, ramens soyeux à la sauce soja… De quoi varier les plaisirs et découvrir de nouvelles saveurs. Avec Kadoya Ramen, vous avez de quoi tenir tout l’hiver tout en changeant de plat tous les jours.

Kadoya Ramen, 28 Rue Sainte-Anne, 75001. 

Neko Ramen

neko ramen paris japon
Neko Ramen

On s’éloigne de la rue Sainte-Anne, pour aller découvrir le petit nouveau des meilleurs ramens parisiens. « Neko », ou chat en japonais, à su se faire sa place dans une cuisine déjà bien présente à Paris. Comment arrive-t-on à devenir une institution du bouillon japonais ? En étant passionné par le Japon, bien sûr. Sedrik Allani, le chef de Neko Ramen, est parti à Tokyo apprendre la cuisine nippone. Et il a obtenu son diplôme de la meilleure école de ramens du Japon (donc du monde), rien que ça. Sûrement les ramens les plus authentiques de nos frontières !

Neko Ramen, 6 Rue de la Grange Batelière, 75009. 

Kotteri Ramen Naritake

ramen paris kotteri ramen naritake

Si vous cherchiez des ramens qui tiennent au corps et qui vous réchaufferont pour tout l’hiver, Kotteri Ramen Naritake est l’adresse pour vous. Spécialisée dans les ramens au porc (châshû ramen), cette petite échoppe qui semble vous transporter directement vers le Japon est aussi spécialisée dans les bouillons bien gras. Les quantités sont généreuses, les garnitures aussi, et la viande est tendre comme du beurre. Baignant dans des nouilles bien grasses entourées de miso ou de soja, le porc rendra ce ramen riche comme peu d’autres ramens parisiens. Vous pouvez même choisir le niveau de gras de votre bouillon… Que demander de plus ?

Kotteri Ramen Naritake, 31 Rue des Petits Champs, 75001. 

Ippudo

ippudo ramen paris japon
Graham Denholm

Le « Ramen King », en personne. Ippudo, c’est la chaîne de ramens qui régale le monde. Et qui confirme que chaîne de restaurants rime parfois avec qualité. Dans ces véritables cantines express comme dans les petites rues de Tokyo, on y « slurpe » – c’est le bruit que sont censés faire les ramens quand on les mange de façon traditionnelle – des ramens délicieuses, légères ou épicées et bien grasses, avec des nouilles faites maison fraîches à souhait et des viandes bien tendres. Une aventure qui a commencé dans une petite salle de 10 personnes à Fukuoka au Sud du Japon, pour arriver aujourd’hui à 90 restaurants à travers le monde. Vous allez vite comprendre pourquoi.

Les adresses parisiennes sur www.ippudo.fr/info/.