La galerie Solvay : entre art, café et vélo

La Galerie Solvay, c’est un projet un peu fou, c’est mon projet, c’est aussi l’alliance de mes passions que j’ai voulu partager avec des esthètes, des amateurs de bon café, des lecteurs éclairés, des curieux, des rêveurs…

Thibaut (alias The Trabanoscope) est un passionné. Un passionné de photo, d’art, de café, de vélo. En fait, c’est un passionné du beau, au sens large. Petit, il voulait ouvrir un musée. Aujourd’hui, il a décidé de pousser le concept en ouvrant la Galerie Solvay, un lieu atypique, de rencontres entre la photographie, l’illustration, l’artisanat, les éditions limitées, les petites voitures et un café d’exception. “Un lieu convivial où on ne s’ennuie jamais, où il se passe toujours quelque chose.”

À la question “comment tout à commencé?”, il m’a répondu “l’appareil photo était gardé dans le premier tiroir de la commode du salon. Je le volais la nuit pour prendre des photos de ma chambre”. Sa chambre “chaotique”, qu’il voyait comme une composition, qu’il voulait partager sans pour autant que quelqu’un y mette les pieds.

The Trabanoscope, c’est son nom de photographe, un nom qui vient des Trabant, de petites voitures allemandes dont la marque n’existe plus, dont l’image est donc libre de droits ce qui a permis à Thibaut d’en faire des séries de photos. Photos qui seront les premières oeuvres exposées de la Galerie qui ouvre le 1er février prochain. D’ailleurs, ce ne seront jamais vraiment les mêmes : sur son site internet, il a instauré un système de vote : les photographies en haut de classement seront exposées. Et ce classement, il change absolument tout le temps !

Après, Thibaut verra. Il exposera au coup de coeur, des photos, des peintures, des illustrations. Ce qui compte, c’est d’exposer quelque chose de beau, de raffiné, de rare. C’est pour ça que les oeuvres seront accompagnées de livres des éditions Taschen, limités, rares, beaux.

Le café, lui, provient de sa brûlerie préférée, la brûlerie de Varenne, située à deux pas. C’est un Moka Sidamo d’origine éthiopienne, torréfié ici-même, à Saint-Germain-des-Prés.

Thibaut est un peu fou. Ses projets ne se font pas à moitié, ses passions non plus. Il a donc instauré un principe assez loufoque : tout client venant en pyjama et robe de chambre se verra offrir un discount de -20%. Et c’est -30% si vous êtes un vrai cycliste, et que vous venez lui présenter votre compagnon de vie à deux roues !

Rendez-vous le 1er février à 18h pour l’inauguration de la galerie !

Infos pratiques

21 Rue de Tournon, 75006
Site internet

(Visited 1 times, 1 visits today)

Tags:

Ads

You May Also Like

Rodin et la danse : une expo faite de grâce et de poésie

Le musée Rodin ouvre ce week-end l’expo Rodin et la Danse, tourné vers la passion qu’avait l’artiste sur ...

Noël débarque sur le toit de la Tour Montparnasse

L’esprit de Noël s’installe sur le toit de la Tour Montparnasse ! Au programme : un décor lumineux, ...

Cité Mémoire, la superbe balade interactive de Montréal, sera bientôt à Paris !

À tout ceux qui ont visité Montréal dans les 3 dernières années, vous n’avez pas pu manquer Cité ...