×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Top Nouveautés

Coronavirus : en Tunisie, ces ouvriers se confinent à l’usine pour fabriquer des masques pour les hôpitaux !

By Laura Coll

Coronavirus : en Tunisie, ces ouvriers se confinent à l’usine pour fabriquer des masques pour les hôpitaux !

En Tunisie, 150 ouvrières et ouvriers ont unis leurs forces, se confinant à l’usine afin de fabriquer des masques de protection pour les hôpitaux… 

Consomed

C’est la belle initiative du jour… Alors qu’en France, les élans de solidarité se multiplient face à l’épidémie de covid-19 à l’instar des grandes surfaces qui se sont engagées à reverser des primes de 1000 € à leurs employés, le groupe pétrolier Total annonçant son intention de distribuer gratuitement 50 millions d’euros en bons carburant au personnel soignant hospitalier ou encore ce jeune horticulteur ornant les tombes de nos défunt avec ses fleurs invendues, la Tunisie n’est vraiment pas en reste en matière de solidarité…

Consomed

Pour offrir au personnel soignant des équipements de protection, ces ouvriers tunisiens se sont volontairement enfermés dans l’entrepôt de leur usine, et ce jusqu’à la fin du confinement. Située au centre de la Tunisie, l’usine Consomed est le plus important site de production de matériel de protection du pays, mais également de toute l’Afrique. Au total, ces 110 femmes et 40 hommes au grand coeur travaillent entre 10 et 12h par jour et confectionnent des masques, charlottes, combinaisons stériles et autres protections à destination des hôpitaux.

Loin de leur famille, ces volontaires ont privilégié le dévouement pour témoigner leur soutien à ceux qui luttent en première ligne contre l’épidémie de coronavirus : le personnel soignant hospitalier. Comme le rapporte l’Express, le directeur de l’usine Consomed, Hamza Alouini raconte par téléphone « Il y a parmi les couturières une fille de 22 ans qui n’avait jamais dormi en dehors de chez elle. Le quatrième jour, elle a pleuré car sa mère lui manquait. Mais elle a finalement décidé de rester car les salariés savent l’importance de ce qu’ils fabriquent« . Une initiative remplie de bonté qui fait de la Tunisie un bel exemple à suivre en ces temps pour le moins difficiles…

Photo à la Une : AFP