×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Culture

Voyagez à Pompéi sans partir de Paris avec ces 2 expositions incroyables !

Charley Zaragoza Charley Zaragoza - Executive Editor

Voyagez à Pompéi sans partir de Paris avec ces 2 expositions incroyables !

Si vous ne voulez pas voyager tout de suite, deux expositions sur la ville antique italienne vous y transportent depuis Paris ! Au Grand Palais et au Musée de l’Homme, Pompéi fait son show. 

Pour leurs réouvertures respectives, le Musée de l’Homme et le Grand Palais mettent la même ville historique à l’honneur : Pompéi. Mais de deux façons bien différentes ! Au Grand Palais, c’est une exposition immersive sur la vie quotidienne au 1er siècle après J.C. à Pompéi, tandis que le Musée de l’Homme met l’alimentation des Pompéiens à l’honneur. Deux moyens uniques de découvrir à quoi ressemblait la vie de tous les jours dans cette cité fascinante, avant que le Vésuve ne décide d’ensevelir ses habitants sous ses cendres. Découverte au 18ème siècle, Pompéi n’a cessé de dévoiler de nouveaux secrets à chaque nouvelle fouille. Préservée comme aucun autre vestige de l’Antiquité grâce à l’éruption du Vésuve, les archéologues ont pu y trouver jusqu’au dernier repas des habitants. Objets de la vie quotidienne, ustensiles, décorations, aliments…

Une plongée unique dans la vie il y a un millénaire !
© GEDEON Programmes

Au Grand Palais, les experts de GEDEON Programmes ont recréé la cité de Pompéi en projections à 360° sur les murs. Modélisations en 3D, effets sonores, fresques et mosaïques reconstituées, cette exposition vous transportera en Italie, dans l’âge d’or de Pompéi, avant que le Vésuve y déverse sa colère. Toutes les 15 minutes, une éruption y est d’ailleurs reproduite, détruisant virtuellement la ville. En plus, des découvertes inédites sont mises en avant au Grand Palais. Du côté du Musée de l’Homme, c’est un autre aspect de la vie quotidienne Pompéienne qui est exposée. « Dernier repas à Pompéi » présente les éléments alimentaires retrouvée dans la cité perdue, vestige des habitudes de l’époque. Quatre espaces sont définis : la boulangerie, la cuisine, la salle à manger et le « laboratoire ». Gousses d’ail, châtaignes, miches de pain, dattes, céréales… Plus d’une vingtaine d’éléments retrouvés à Pompéi. Un voyage unique dans l’estomac de nos ancêtres italiens.