×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Top Nouveautés

Serge, le lapin du métro revisité pour sensibiliser au harcèlement sexuel dans les transports !

Laura Coll Laura Coll

Serge, le lapin du métro revisité pour sensibiliser au harcèlement sexuel dans les transports !

Zoia est non seulement une jeune artiste graffeuse, mais elle est aussi une femme française féministe et engagée ! Pour preuve, pour dénoncer le harcèlement sexuel dans les transports en commun, la jeune femme a pris l’initiative de revisiter en stickers Serge, l’on ne peut plus célèbre lapin du métro parisien… 1300 stickers que la jeune femme de 20 ans s’est attelée à imprimer puis coller sur les affiches de la manifestation du 8 mars, dans les bars, et bien sûr dans les transports en commun parisiens. 

Attention ! Ne mets pas tes mains sur la porte : tu risques de te faire pincer très fort !

Né de l’imagination de la RATP pour prévenir les plus petits des dangers des portes automatiques du métro, c’est en 1977 que Serge le lapin voit le jour dans la capitale. Dessiné par Anne Lelagadec, ce sympathique lapinou se tape initialement l’affiche sur les vitres de la ligne 1 pour finalement élire domicile en 1982 sur l’ensemble des lignes du métro et du RER. Si en 1986, le plus polyglotte des lapins se voit relooké – non pas par Cristina Cordula – mais par le dessinateur Serge Maury, c’est au tour de Zoia d’apporter un souffle nouveau au lapin du métro sous forme de sticker féministe. Une image où s’insinue un message fort, plus que jamais à l’ordre du jour : l’importance de la dénonciation du harcèlement sexuel.

Attention ! Ne mets pas tes mains sur mon corps, tu risques de te faire défoncer très fort ! 

En 2020, les femmes ne se taisent plus. Si les langues se délient et que désormais « on se lève et on se barre » il existe une infinité de moyens de faire entendre sa voix et dénoncer. Zoia, elle, a mis à profit son talent artistique pour parler du harcèlement sexuel dans les transports en commun. D’aventure bon samaritain, Serge le lapin se voit donc cette fois être mis dans la peau d’un frotteur du métro parisien. Sur le sticker de Zoia : Serge le chaud lapin, pris en flagrant délit d’attouchements sur une lapine exaspérée. Et cette fois c’est bel et bien Serge qui se fait pincer ! En effet, c’était sans compter sur une seconde lapine qui, l’ayant pris la main dans le sac, prend la décision de ne pas se livrer pas au silence. En guise de réponse, elle dégaine alors une batte de baseball, assénant au chaud lapin une raclée en bonne et due forme. Le message sous-jacent ? « dénoncer la banalisation du corps de la femme » ne plus passer sous silence le harcèlement dans les transports en commun et bien-sûr, faire preuve d’une solidarité à toute épreuve face à de tels agissements. Pour mettre des mots sur cette revisite, Zoia a ainsi expliqué à France Bleu « De la même manière qu’on apprend très tôt aux enfants à faire attention à ne pas se pincer les doigts dans les portes, on devrait savoir dès l’enfance qu’on ne doit pas toucher le corps de la femme ! » Une initiative qui devrait – nous l’espérons – raviser pas mal de mains baladeuses…

* Attention : En raison de l’épidémie de coronavirus, le gouvernement appelle à n’utiliser les transports en commun que pour aller travailler, de se rendre au travail seulement si la présence physique est indispensable et de privilégier le télétravail.