×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Nature & Bien-être Top Nouveautés

Nature : Les forêts urbaines en projet par la Ville de Paris vont-elles voir le jour ?

Charley Zaragoza Charley Zaragoza

forets urbaines paris nature environnement anne hidalgo projet végétation verdure

Depuis 2020, la Mairie de Paris prévoit plusieurs projets de véritables îlots de verdure en pleine ville, à travers des forêts urbaines sur les places et parvis de la capitale. Des mois près leur échéance, Paris n’est toujours pas parsemée de forêts…

Voilà de beaux projets, qui semblent mal partis. Pour réintégrer la nature à l’espace urbain, tout en créant des îlots d’ombre et de verdure pour adoucir les températures en ville face au réchauffement climatique, la Mairie de Paris avait imaginé des forêts urbaines à faire pousser sur les places de la capitale. En milieu d’année 2020, on vous parlait de l’arrivée prochaine de 4 forêts urbaines à Paris : la place de l’Opéra, le parvis de l’Hôtel de Ville, les alentours de la Gare de Lyon, et une partie des berges de la Seine. Ces forêts, annoncées avant la fin de l’année 2020, ont finalement été modifiés en octobre. Exit les berges de la Seine et la place de l’Opéra, mais ajout des places de la Bourse et de Catalogne, ainsi que la rue Curial. S’il semblait logique que l’échéance de fin 2020 allait être « short » au vu de ces changements de lieux, aucune nouvelle date n’a été donnée.

Les deux projets premiers, le parvis de l’Hôtel de Ville et les alentours de la Gare de Lyon, ont quelque peu rétrogradé. Plus question de forêt urbaine désormais, mais simplement planter des arbustes à droite et à gauche de la place de l’Hôtel de Ville, et des arbres par-ci par-là autour de la Gare de Lyon, selon l’adjoint aux espaces verts de la Mairie de Paris, Christophe Najdovski. Dommage, on rêvait déjà de faire une sieste à l’ombre de grands chênes sur le parvis de l’Hôtel de Ville, ou de faire un apéro estival sur le parvis de la Gare de Lyon. Aucune décision n’a cependant été prise, et ces projets font l’objet d’une nouvelle étude.

Photo de couverture : © APUR LUXIGON.