×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Les origines des traditions les plus effrayantes d’Halloween !

Marie-Angèle Zoungrana Marie-Angèle Zoungrana - Content Creator

Les origines des traditions les plus effrayantes d’Halloween !

Halloween, c’est une des festivités les plus importantes de l’année. Tous les ans, des milliards de personnes célèbrent ce jour à leur façon. Sculpture de citrouilles monstrueuses, costumes des plus réels, porte à porte à la recherche de bonbons… Ces traditions sont répandues à travers le monde, mais savez-vous d’où elles viennent ? Essayez de ne pas frissonner en découvrant les origines des traditions les plus effrayantes d’Halloween… 

Sculpter des citrouilles aux visages repoussants

Si aujourd’hui, sculpter des citrouilles est synonyme d’activité familiale amusante, l’origine de cette pratique est des plus macabres… Selon la légende, un homme au nom de Stingy Jack gardait le diable captif par peur qu’il n’aille en enfer quand son heure viendra. À sa mort, le fantôme Jack a été condamné à errer sur Terre, puisque le Paradis ne voulait pas de lui. Malheureux, il décide d’aller demander au diable si l’enfer était toujours en option, mais le diable, fâché d’avoir été enfermé contre son gré pendant si longtemps, abandonne Jack à son sort. Le diable lui donne du charbon brûlant, et c’est ce morceau que Jack déposera dans une citrouille gravée au visage repoussant pour l’aider à se frayer un chemin dans la nuit noire, afin de repousser les autres esprits errants… Depuis, sculpter des citrouilles est devenue une tradition pour éloigner les esprits d’Halloween. 

Porter des costumes effrayants

Pendant l’ancien festival Samhain, célébré pour marquer la fin des moissons et le début de l’hiver, les Celtes étaient convaincus que des esprits erraient sur Terre. Qui dit esprit, dit probablement maléfique… Les Celtes voulaient donc se protéger au mieux afin de ressortir de ce festival indemne. Leur solution ? Se déguiser en fantômes pour tromper les esprits ! Plus tard, l’introduction de la fête de la Toussaint le 1er novembre viendra solidifier cette croyance… Des esprits parmi nous à Halloween ? Peut-être pas si fou que ça… 

Faire le porte à porte pour des bonbons

Les Celtes sont à l’origine de beaucoup de traditions Halloween. Une autre pour laquelle on peut les remercier ? Le porte à porte ou ‘trick or treat’ en anglais ! Selon la légende, les Celtes devaient laisser de la nourriture devant chez eux pendant Samhain, afin d’attirer les esprits pour qu’ils restent à un point fixe toute la nuit. Peu à peu, les habitants ont commencé à se déguiser en esprits pour recevoir des portions de nourriture à leur tour ! Ah, ces chenapans ! 

Le malheur des chats noir

Qui se souvient de Salem, le familier de Sabrina La Sorcière ? Ah, que des souvenirs… Eh bien vous seriez surpris de savoir que les chats noirs sont vus comme maléfiques depuis le Moyen Âge ! Selon la croyance commune, cet animal inoffensif était un symbole du diable, à chasser immédiatement. Plus tard, pendant les procès de sorcellerie à Salem, beaucoup de femmes accusées avaient pour compagnon des chats tout de noir vêtus. Coïncidence ou réelle représentation du diable ? Ce qui est sûr, c’est qu’on prétend encore aujourd’hui que les chats noirs portent malheur…

Allumer des bougies

De nos jours, la lueur des bougies est perçue comme chaleureuse et douce (on profite même de concerts en leur présence !) Mais si les bougies sont populaires pendant Halloween, ce n’est pas pour leur aspect apaisant. En réalité, pendant le festival Samhain, les flammes étaient des pistes pour guider les esprits cherchant leur chemin vers l’au-delà. Alors, toujours envie d’allumer votre My Jolie Candle ?

À lire aussi : les origines de la superstition du vendredi 13 ! 

Culture Guides secrets