×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Nature & Bien-être Top Nouveautés

Aux origines de la superstition du vendredi 13 !

Le vendredi 13 : porte-malheur ou porte-bonheur ?

By Laura Coll

Vendredi 13 novembre 2020 origines superstition vendredi 13

2020 n’aura pas été une année placée sous le signe de la chance, inutile de le nier. Alors que penser de ce vendredi 13 novembre 2020, le 2ème et dernier de l’année ?  Mais au juste, pourquoi craint-on autant le vendredi 13 ? À contrario, pourquoi certains pensent que ce jour est idéal pour tenter sa chance ? Quelles sont les origines de cette superstition ? On répond à toutes vos questions ! 

Vendredi 13 novembre 2020 origines superstition vendredi 13

2 vendredi 13 en 2020

C’est un fait, le vendredi 13 est un jour particulièrement ambivalent. Pour certains, ce jour si particulier serait porteur de chance, notamment pour les jeux d’argent, ce qu’a bien compris la Française des Jeux avec son tirage du Loto spécial vendredi 13 ! Pour d’autres en revanche, si le vendredi 13 porterait malheur, cela engendrerait parfois une véritable phobie : la paraskevidékatriaphobie (peur irraisonnée du nombre 13), rien que ça ! On vous rassure, en 2020, nous avons compté seulement 2 vendredi 13, dont le dernier ce vendredi 13 novembre 2020. Ouf !

Aux origines du vendredi 13 : 

Dans la religion Chrétienne, les origines de la superstition feraient référence à la mort du Christ, survenue un vendredi selon la Bible. Lors du dernier dîner entre Jésus et ses 12 apôtres, un 13ème convive s’attable : le traitre Judas. Dans la mythologie nordique aussi, le nombre 13 est assimilé à un évènement funeste, avec la mort du Dieu Balder lors du banquet d’Odin, rassemblant aussi 13 protagonistes. Outre la symbolique liée à la Cène et à la mythologie nordique, d’autres croyances expliquent cette superstition, à l’instar de ces historiens qui se réfèrent à une croyance rurale basée sur les 13 cycles lunaires, avec pour symbolique la mort et le renouveau de la terre au printemps.

« 13 à table », 13 cycles lunaires, « 13 » briseur d’harmonie et de perfection, 13ème Arcane du Tarot de Marseille : les théories 

En outre, dans le Tarot de Marseille, le 13ème arcane nommé « l’Arcane sans nom » ou la lame de la Mort représente un squelette tenant une faux. Si certains y voient littéralement un message empli de négativité, les astrologues considèrent au contraire son message comme étant plutôt positif, symbolisant le passage et la transition vers une nouvelle vie. Pour les grecs et les romains en outre, le 13 représenterait un destructeur d’harmonie. Symbole de perfection, le nombre 12 fait effectivement écho aux 12 tribus d’Israël, aux 12 lunes de l’année, aux 12 heures de jour et 12 heures de nuit, aux 12 signes du zodiaque ou aux 12 travaux d’Hercule… C’est en ce sens que le chiffre 13 porterait malheur, rompant indéniablement ce signe de perfection et d’harmonie incarné par le 12.

Si dans l’inconscient collectif, le vendredi 13 serait donc de mauvaise augure, il fait tout de même figure de positivité dans certaines cultures. Alors, le vendredi 13 : porte-bonheur ou porte-malheur ? On attend vos réponses !