×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

La suppression des tickets de métro en papier retardée à cause d’une pénurie mondiale

Sirine Errammach Sirine Errammach - Journaliste - Paris Secret

tickets métro
Alors que la suppression définitive des carnets de tickets T+ en carton devait intervenir au mois de mars, Ile-de-France Mobilités (IDFM) a décidé de reporter cette date de six mois. En cause ? Une pénurie mondiale de puces électroniques. 

Nouvelle date : septembre 2022

Pour des préoccupations écologiques, IDFM avait décidé de mettre un terme aux carnets de tickets T +. Une façon de lutter contre la pollution générée par le rectangle en carton. La suppression devait se dérouler en trois temps, avec une première étape en octobre 2021. La dernière phase devait se dérouler en mars 2022, mais IDFM vient de la repousser au mois de septembre 2022.

Anticiper une rupture des stocks

Pour remplacer les carnets de tickets en carton, IDFM comptait sur un nouveau passe baptisé « Navigo Easy« . Vendu 2 euros, celui-ci permet de charger plusieurs titres en même temps, dont le fameux carnet. La carte « Liberté + » – sur laquelle seuls les trajets effectués sont prélevés -, est aussi une alternative au ticket en papier.

Ces deux passes fonctionnent à l’aide de puces électroniques, nécessaires à leur fabrication. Or, une pénurie mondiale touche l’approvisionnement en puces électroniques, ce qui pourrait empêcher de produire une quantité suffisante de passes au moment voulu : « comme c’est le cas de l’industrie de l’automobile, il y a une tension sur l’approvisionnement et les stocks de puces. Nous ne sommes pas dans une situation de pénurie pour les cartes Navigo, mais nous devons anticiper pour gérer les stocks. » a indiqué IDFM au Parisien.

Top Nouveautés