×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Connaissez-vous l’histoire des œuvres du Louvre cachées hors de Paris pendant la Seconde Guerre Mondiale ?

Charley Zaragoza Charley Zaragoza - Rédacteur en Chef

louvre histoire seconde guerre mondiale oeuvres cachées protection

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, dans le but de conserver les trésors culturels abrités par le Musée du Louvre, nombre de ses œuvres ont été déplacées et cachées pendant la durée du conflit. Histoire d’une organisation secrète, qui a permis de sauvegarder le riche patrimoine du musée. 

Traumatisés par les horreurs et dommages de la Première Guerre Mondiale, les dirigeants du Musée du Louvre se posent la question de la conservation des œuvres du lieu en cas de conflit majeur dès les années 1930. Mais déjà à la sortie de la Grande Guerre, dans les années 1920, la plupart des pays européens commencent à réfléchir à la préservation de leur patrimoine culturel. En effet, la guerre de 1914 à 1918 a vu les premiers bombardements civils, comme à Reims où la cathédrale de la ville sera fortement endommagée par des tirs allemands. Dès 1938, les dirigeants du Louvre comme Henri Verne et le haut fonctionnaire chargé des musées nationaux Jacques Jaujard organisent la conservation des œuvres du Musée, alors que le contexte mondial se complique rapidement.

Pour les œuvres du Louvre, la vie de château

chambord chateau oeuvres louvre joconde seconde guerre mondiale
Le Château de Chambord dans le Loir-et-Cher, où sera cachée la Joconde.

Ainsi, les deux hommes font dresser une carte des lieux les plus susceptibles d’accueillir les œuvres du Louvre lors d’un éventuel nouveau conflit majeur. Les châteaux sont rapidement choisis comme les lieux parfaits : ils sont excentrés des villes et donc peu menacés par les bombardements, et possèdent des conditions de conservations idéales. À la fin août 1939, soit une semaine avant le début de la Seconde Guerre Mondiale, les premières œuvres quittent Paris en direction de châteaux dans différentes régions françaises. Entre 1939 et 1945, près de 4 000 tableaux, sculptures et autres trésors du Louvre ont quitté leur résidence royale pour se cacher dans la campagne française. La Joconde, Le Radeau de la Méduse, la Vénus de Milo… Parmi les œuvres dissimulées, des trésors internationaux inestimables.

louvre oeuvres seconde guerre mondiale histoire protection

Les autres œuvres trop fragiles pour voyager ont quant à elles été transportées dans les sous-sols du Louvre. Grâce aux actions et à la vision des conservateurs, les milliers d’œuvres qui composent le patrimoine du Louvre – et d’autres musées français et européens – ont été sauvées du vol et de l’éventuelle destruction par les Nazis pendant l’Occupation. En 1945, à la Libération de Paris, les œuvres cachées retrouvent le chemin du musée parisien. D’ailleurs, le Musée du Louvre abrite dans ses archives près de 2000 œuvres volées à des familles juives par le régime Nazi, en attente de restitution à leurs propriétaires.

Culture