×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

Un nouveau squat éphémère d’artistes voit le jour à Paris en soutien aux réfugiés !

Charley Zaragoza Charley Zaragoza - Rédacteur en Chef

street art paris solidaire immeuble abandonné rue saint denis collectif 210

Au 210 rue Saint-Denis, un immeuble abandonné voit ses murs habillés d’œuvres de street art le temps d’une exposition éphémère en soutien aux réfugiés, avant que le lieu ne devienne un centre d’accueil solidaire. 

Après le 59 Rivoli, l’emblématique squat d’artistes parisien sur la Rue de Rivoli, une nouvelle adresse se voit prise d’assaut par un collectif d’artistes. Laissé à l’abandon depuis plus de 2 ans, l’immeuble situé au 210, rue Saint-Denis est devenu la toile de fond parfaite pour les associations Artist At Risk (qui aide les artistes dans les pays où ils sont persécutés) et United Migrant (aide aux demandeurs d’asile et migrants) pour y faire passer leur message. Le projet du « collectif 210 » ? Créer un lieu où accueillir les migrants et réfugiés à la rue, alors que nombre d’immeubles et d’appartements parisiens sont vides. Occupé depuis le 6 décembre par les artistes, l’initiative aura finalement fonctionné, puisque Paris Habitat a annoncé le 11 décembre que l’adresse accueillerait un centre d’hébergmeent pour les femmes et enfants à la rue. Les travaux pour l’ouverture de ce centre débuteront le 15 janvier.

Ainsi, le collectif accueillera ses réfugiés de façon éphémère, avant de libérer l’immeuble pour permettre à Paris Habitat de lancer les travaux. En attendant, jusqu’au 30 décembre, des dizaines d’artistes ont coloré les murs du bâtiment désaffecté avec du street art, un dernier souffle de vie avant que le 210, rue Saint-Denis ne renaisse vraiment. Cette exposition, « GB Crew and friends », peut être visitée gratuitement. Un bar éphémère permettra aussi de récolter des fonds pour venir en aide aux réfugiés. Et c’est ouvert au public dès ce jeudi 23 décembre.

Top Nouveautés