Un après-midi dans la fabuleuse maison musée Gustave Moreau

Connaissez-vous Gustave Moreau ? Ses peintures et ses dessins, souvent bourrés de détails précis et d’arabesque superbes, sont presque tous exposés dans son ancienne demeure, au 14 rue de la Rochefoucauld, dans le IX arrondissement.

« La peinture de Moreau doit faire davantage rêver que penser. Elle vise à transporter le spectateur vers un autre monde. » explique le musée. En effet, qu’elles appartiennent au symbolisme, au fauvisme ou plus tard à l’abstraction, les œuvres de moreau invitent au rêve, à une promenade de détails en détails, du regard d’un personnage aux arabesques fantastiques et presque invisibles qui couvrent certaines de ses toiles.

Et ses toiles, où les trouve-t’on ? Principalement au musée Gustave Moreau, une autre œuvre d’art à part entière ! Car le musée Gustave Moreau n’est pas tout à fait un musée comme les autres : ce n’est ni un local dénué d’histoire dans lequel on aurait accroché ses toiles, mais ce n’est pas non plus son ancienne maison transformée, post-mortem, en musée. Non, c’est Gustave Moreau, de son vivant, qui a transformé sa demeure en galerie d’exposition. Avec l’aide de l’architecte Albert Lafon, l’artiste a souhaité dévouer sa maison du IXe au travail de l’artiste.

De son vivant, donc, il transforme le premier étage en petit musée, où sont exposés les portraits de familles ou les collections personnelles du peintres, des cadeaux de ses amis. On y retrouve par exemple le portrait de Gustave Moreau réalisé par Edgar Degas. Les deuxième et troisième étages deviennent de grands ateliers reliés entre eux par un escalier à vis, aujourd’hui pièce maîtresse du musée. Moreau y a exposé plusieurs centaines de peintures et aquarelles ainsi que des milliers de dessins que l’on feuillette comme des livres, accrochés au mur.

« Je lègue ma maison sise 14, rue de La Rochefoucauld, avec tout ce qu’elle contient : peintures, dessins, cartons, etc.,  travail de cinquante années, comme aussi ce que renferment dans ladite maison, les anciens appartements occupés jadis par mon père et ma mère, à l’Etat, […] à cette condition expresse de garder toujours – ce serait mon vœu le plus cher – ou au moins aussi longtemps que possible, cette  collection, en lui conservant son caractère d’ensemble qui permette toujours de constater la somme de travail et d’efforts de l’artiste pendant sa vie. » Testament de Gustave Moreau du 10 septembre 1897.

Son souhait est exhaussé, puisqu’aujourd’hui la maison est un véritable musée, un musée qui se visite avec un guide, tous les dimanches, pour mieux comprendre l’histoire, le processus, l’architecture et les oeuvres du peintes.

Musée Gustave Moreau
14 Rue de la Rochefoucauld, 75009
Visite guidée tous les jours de 14h à 16h

Photo : Salomé de Gustave Moreau via Wikipédia

 

 

Photo de bannière : Le musée Gustave Moreau via Facebook; En collaboration avec fever

(Visited 589 times, 1 visits today)

Tags:

Ads

You May Also Like

Bordalo II : le street artiste qui remue Paris

Impossible que vous ne soyez passé à côté de Bordalo II, le street artiste qui est sur toutes ...

Les artistes de Belleville vous ouvrent leurs portes ce week-end !

Les Portes Ouvertes des Ateliers d’Artistes de Belleville commencent aujourd’hui et se poursuivront jusqu’à lundi ! Quatre jours pour découvrir ...

Les ventes aux enchères silencieuses : l’art (enfin) accessible à tous

“Cassons le côté formel des ventes aux enchères et ouvrons les portes de ce monde de passion à ...