×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Culture Top Nouveautés

Street art : Les larmes de la Marianne qui pleure seront retirées en 2021 !

By Charley Zaragoza

marianne qui pleure shepard fairey obeygiant 2021 13ème arrondissement street art

Dans la nuit du 13 au 14 décembre dernier, un collectif anonyme de graffeurs ont tagué la Marianne du 13ème arrondissement, rajoutant des larmes rouges sous ses yeux et barrant la devise française. 

Si l’artiste original de l’œuvre, Shepard Fairey aka ObeyGiant, a montré son support aux street artistes qui ont graffé sa Marianne. « Je suis du côté des gens qui protestent contre les injustices, donc si l’intention [des graffeurs] était celle-ci, je la comprends », avait-il affirmé dans un communiqué. En effet, les artistes anonymes ont revendiqué leurs motivations dans le média urbain Hiya ! : contester les décisions jugées liberticides du gouvernement, notamment au sujet de la loi Sécurité Globale controversée. Pourtant, l’artiste a donné son feu vert pour la restauration de l’œuvre dès le début de l’année 2021.

Mehdi Ben Cheikh, directeur de la Galerie Itinérance, a confié au Monde les intentions de Shepard Fairey. Il représente l’artiste en France, et gère surtout les fresques murales du boulevard Vincent Auriol du 13ème arrondissement. Il explique que la fresque de la Marianne avait été recouverte d’une épaisse couche de vernis, qui permettra d’enlever la nouvelle peinture avec un jet d’eau puissant. Le visage de la Marianne devra seulement être repeint en blanc.

Photo de couverture : Envoi anonyme/Hiya !