×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Nature & Bien-être Top Nouveautés

Si Anne Hidalgo est réélue, les pistes cyclables provisoires resteront en place à Paris !

Charley Zaragoza Charley Zaragoza

Si Anne Hidalgo est réélue, les pistes cyclables provisoires resteront en place à Paris !

Pour aider les Parisiens à ne pas se ruer sur les transports pendant le déconfinement, la Ville de Paris a créé 50 kilomètres de pistes cyclables. Provisoires, ou peut-être définitives

La Maire de Paris Anne Hidalgo, candidate à sa réélection, voit sa ville en vert. Depuis longtemps, ses initiatives ne trouvaient pas leur base, car elles impactaient négativement la circulation parisienne, ou les habitudes d’antan. Mais avec le confinement, la Maire a trouvé l’opportunité parfaite pour mettre en place ses projets. Dans un monde désormais si anormal, les initiatives vertes et axées vers des mobilités durables séduisent, avantagées par les mesures de distanciation sociale. La rue de Rivoli, piste cyclable géante pour le déconfinement, ne rouvrira pas aux voitures.

Pour le reste des 50 kilomètres de pistes cyclables, le même avenir se dessine peut-être. Interviewée sur France Inter ce 8 juin, la Maire sortante a affirmé vouloir rendre définitives l’intégralité des pistes provisoires créées pour désengorger les transports de la ville. Cela s’applique aussi aux rues rendues piétonnes pour le déconfinement, mais seulement si Anne Hidalgo est réélue. Pour elle, ces pistes présentent un véritable intérêt déjà démontré. Beaucoup de gens ont abandonné la voiture et les transports pour le vélo, et cela impacte positivement les niveaux de pollution à Paris.