Se baigner dans la Seine : un rêve (coûteux) qui deviendra bientôt réalité

Il fait chaud, les piscines sont blindées. Et si on pouvait se baigner… dans la Seine ? C’est la promesse de la mairie, qui souhaiterait « désinfecter » suffisamment le fleuve d’ici aux JO 2024.

En août dernier, la mairie de Paris promettait de rendre la Seine suffisament propre pour pouvoir s’y baigner d’ici à 2024, à l’occasion des Jeux Olympiques.

« En proposant d’accueillir les compétitions olympiques et paralympiques de nage libre et de triathlon au cœur de Paris, la Ville souhaite construire un héritage de baignade dans la Seine et ses canaux profitant à ses habitants. » annonçait le communiqué. Le prix, lui, n’a été dit qu’il y a quelques jours… ce qui n’a pas plus à tout le monde.

Robert Doisneau
Travaux d’assainissement de la Seine

Avant, on pouvait se baigner librement dans la Seine. Ce n’est que depuis 1923 qu’il est interdit de s’y tremper, sous peine de contracter une amende… mais surtout des infections de la peau et une belle gastro ! Cependant, la mairie affirme que l’eau c’est beaucoup arrangée depuis les années 70 : « on y trouve aujourd’hui trente-cinq espèces de poissons, contre deux seulement en 1970 », annonce le communiqué.

Les travaux seront tout de même conséquents : il faudra interdire les quelques 1000 péniches de déverser leurs eaux usagées dans la Seine (intra-muros, les bateaux devront se brancher à un réseau public de collecte), équiper les stations d’épuration de filtres ultraviolets pour tuer les bactéries en amont, mais aussi gérer les eaux de pluie…

Source : Mairie de Paris via Twitter
 « Entre 800 millions et 1 milliard d’euros ».

Et bien sûr, tout cela a un coût : le nettoyage est aujourd’hui estimé à… 1 milliards d’euro ! Un budget qui a provoqué son lot de réactions, des plus aux moins enthousiastes.

La Baignade, un début de promesse tenue

En attendant, la ville a rouvert des piscines dans le bassin de la Villette pour une deuxième année consécutive ! Intitulée La Baignade, cette piscine naturelle permet de piquer une tête dans le fleuve, sans bactérie, sans odeur et sans risque !

@paulinepellissier

Photo de bannière : Aleksandr Zykov via Flickr

(Visited 281 times, 1 visits today)

Tags:

Ads

You May Also Like

13 règles d’or pour ne pas mourir de chaud à Paris

Il fait chaud, ça, tu ne peux rien faire. Par contre, il existe quelques astuces pour se rafraichir, ...

Baltimore-Paris : la mode éthique qui fait appel à notre nostalgie

Dans le secteur de la mode responsable, on a aujourd’hui choisi de vous parler de Baltimore-Paris, une entreprise ...

31 petits plaisirs de la vie qu’on ne trouve qu’à Paris

Paris, malgré la grisaille et les grèves SNCF, c’est plein de petits plaisirs quotidiens qu’il faudrait être capable ...