×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Culture Top Nouveautés

Pride : Ces rues, places et lieux publics qui ont reçu le nom de personnalités LGBTQ+ à Paris !

Charley Zaragoza Charley Zaragoza

Pride : Ces rues, places et lieux publics qui ont reçu le nom de personnalités LGBTQ+ à Paris !

Pour célébrer ce mois de juin, mois des Fiertés, faisons le tour des lieux qui rendent hommage aux grandes figures de l’histoire LGBT+ à Paris ! 

Le 27 juin 1969, les émeutes de Stonewall à New York marquaient le début du combat pour la reconnaissance des droits des personnes LGBT+ dans le monde. Cet événement est aujourd’hui célébré tout le long du mois de juin, devenu mois des Fiertés et de la visibilité de la lutte pour la cause LGBTQ+. Si il reste encore du chemin à faire, le nombre grandissant de pays reconnaissant le mariage pour tous et condamnant l’homophobie sont des signes d’une amélioration positive de la société. Les figures de la lutte pour la cause LGBT sont aussi désormais reconnues et célébrées, comme nous le montrent ces rues, places et lieux qui les honorent à Paris !

La place Harvey Milk, Paris 4

Au croisement de la rue de la Verrerie et de la rue des Archives dans le 4ème arrondissement, la place Harvey Milk célèbre cet homme politique emblématique de la lutte pour la cause LGBT+. Premier élu superviseur ouvertement gay de la ville de San Francisco, il était une figure de l’activisme gay jusqu’à son assassinat le 27 novembre 1978 aux côtés du Maire de San Francisco, George Moscone.

La place Ovida Delect, Paris 4

Le croisement de la rue des Archives et de la rue des Blancs-Manteaux célèbre la mémoire d’Ovida Delect, résistante déportée, poétesse et femme politique communiste française. Elle était née de sexe masculin sous le nom de Jean-Pierre Voidies.

La rue Pierre Seel, Paris 4

Entre la rue de Rivoli et la rue du Roi-de-Sicile, le nom d’un militant trône fièrement sur la plaque murale : Pierre Seel. Il est la seule personnalité française à avoir témoigné à visage découvert de sa déportation à cause de son homosexualité pendant la Seconde Guerre Mondiale.

La place des Émeutes de Stonewall, Paris 4

Dans une petite ruelle le long de la rue des Archives, la place des Émeutes de Stonewall rend hommage aux événements de 1969 à New York, ou un raid de la police dans un bar à fréquentation LGBT a été l’étincelle d’émeutes pendant plusieurs nuits. Ces émeutes sont considérées comme la naissance du militantisme LGBT+ dans le monde.

La promenade Cleews Vellay, Paris 10

Le long du Boulevard Saint-Martin, un activiste de la lutte contre l’homophobie et président de l’association contre le SIDA Act’up Paris est honoré. Cleews est décédé du SIDA à l’âge de 30 ans.

Le jardin Marielle Franco, Paris 10

Cette sociologue, femme politique et militante pour les droits humains et LGBT a été assassinée à Rio de Janeiro en mars 2018, ville où elle était membre du Conseil Municipal. Elle s’identifiait comme bisexuelle. Aujourd’hui, sa mémoire est honorée dans un jardin portant son nom derrière la Gare de l’Est.

L’allée Claude Cahun – Marcel Moore, Paris 6

Ces deux artistes et résistantes françaises sont un des deux couples honorés par la Mairie de Paris dans le 6ème arrondissement. Leur atelier se tenait rue Notre-Dame-des-Champs, près de l’allée qui leur est maintenant dédiée.

La place Louise-Catherine Breslau et Madeleine Zillhardt, Paris 6

À l’intersection de la rue Dauphine, la rue Saint-André-des-Arts, la rue de l’Ancienne Comédie, la rue de Buci et la rue Mazarine, la place Louise-Catherine Breslau et Madeleine Zillhardt porte respectivement les noms de la peintre allemande naturalisée suisse et de sa compagne écrivaine et décoratrice, qui était aussi son modèle.