Pourquoi le don de selles est très important ?

Quelques jours après le succès rencontré par notre article sur le don de selles, dans lequel nous faisions un appel à plus de renseignements, nous avons reçu un message de l’Afa (Association François Aupetit) pour nous éclairer sur le sujet.

“Je me permets de vous écrire à la suite de la publication d’un article sur le don de selles, de par mon rôle de rédactrice au sein de l’Afa (Association François Aupetit) qui aide les patients atteints de MICI (maladies inflammatoires chroniques de l’intestin).

Voici quelques informations pour répondre à votre sollicitation :

Les MICI comprennent la maladie de Crohn et la Recto-colite hémorragique, toutes deux caractérisées par des troubles digestifs (mal de ventre, diarrhées etc.) et surtout une inflammation de la paroi de l’intestin. Pour comprendre la cause de cette inflammation, plusieurs facteurs sont avancés : prédisposition génétique, activation inappropriée du système immunitaire, influence de l’environnement (pollution, alimentation, etc.) et influence du microbiote intestinal.

Le microbiote intestinal est la population de microorganismes inoffensifs (bactéries, virus, champignons) qui colonisent notre tube digestif et qui aident à la digestion notamment.

Le microbiote intestinal est donc une cible actuelle privilégiée pour la recherche dans les MICI. Actuellement, les traitements consistent à essayer de contrôler l’inflammation via l’utilisation de traitements immunosuppresseurs. Une hypothèse avancée est qu’un déséquilibre de ce microbiote intestinal serait corrélé avec l’apparition et le développement des MICI. Ce déséquilibre – appelé dysbiose – se traduit par une modification de composition, qualitative et quantitative, du microbiote avec une surreprésentation des bactéries pro inflammatoires. Les chercheurs tentent donc de trouver des méthodes de modulation de ce microbiote afin de retrouver une composition « normale ». Plusieurs modalités sont envisagées : l’ingestion de probiotiques (qui n’a pas démontré d’efficacité significative pour le moment) et la transplantation du microbiote fécal (TMF).

La TMF consiste en la transplantation de matière fécale – véhiculant toutes les bonnes bactéries intestinales – d’un donneur sain chez un patient, afin de rééquilibrer de manière pérenne son microbiote. Cette technique est déjà utilisée dans la traitement des infections digestives par la bactérie Clostridium dificile. Les résultats sont très prometteurs et ont ouvert la voie à de nouvelles voies de recherche sur les MICI (maladie de Crohn et Rectocolite hémorragique), d’où cet appel à don de selles.”

C’est donc un sujet à prendre très au sérieux, même si ça traite de caca ! On vous invite à vous renseigner avant de saturer les lignes téléphoniques de l’hôpital, et de faire un don si vous le pouvez ! Plus d’infos ici !

Photo de bannière : CHAMPARDENNAISAXONAIS via flickr

(Visited 499 times, 1 visits today)

Ads

You May Also Like

« Sans les bouquinistes, Paris ne serait plus une fête »

A dit Anna Gavalda, un sourire aux lèvres, en évoquant Hemingway. Aussi touristiques soient-ils, les bouquinistes sont indéniablement ...

Ces danses dans les rues de Paris seront les plus belles choses que vous verrez aujourd’hui

Tournées dans les rues ou sur les toits de Paris, ces vidéos de danses vont vous envoûter. Que ...

7 visites originales pour redécouvrir les plus beaux quartiers Paris

Parce que Paris a 1000 visages et que certains sont bien cachés, Cariboo te propose 7 visites guidées ...