Pourquoi Bir Hakeim s’appelle Bir Hakeim ?

Bir Hakeim, l’une des stations les plus emblématiques de Paris car synonyme de tour Eiffel et de métro aérien, a aussi une belle histoire à découvrir !

Située à la limite entre le 7e et le 15e, la station Bir Hakeim est tout d’abord l’une des plus belles de Paris ! En venant d’Étoile, on y accède en traversant de haut le fameux pont du même nom, profitant d’une vue sublime sur la tour Eiffel, la Seine, et la ville.

Pourquoi Bir Hakeim ?

La station n’a pas toujours porté le nom de Bir Hakeim. À son inauguration en 1906 et jusqu’en 1949, elle s’appelait station Grenelle, et le pont s’appelait pont de Passy !

Le nom actuel, plutôt inattendu pour une station parisienne, est un hommage à la Bataille de Bir Hakeim qui a eu lieu lors de la Seconde Guerre mondiale. La bataille de Bir Hakeim, du nom d’un point d’eau désaffecté au milieu du désert de Libye, s’est déroulée du 27 mai au 11 juin 1942. Pendant seize jours, la 1re brigade française libre (future 1re division française libre) du général Kœnig résista aux attaques des armées motorisées italiennes et allemandes (l’Afrika Korps).

@malcolmf9267

Le répit ainsi gagné par les Français libres permit aux Britanniques, alors en mauvaise posture, de se replier puis de triompher à El Alamein. « Nous ne tenons pas Bir Hakeim pour Austerlitz. Mais, comme le premier combat de Jeanne d’Arc à Orléans, Bir Hakeim a été la preuve que la France n’était pas morte », André Malraux.

(@laurence_me)

Photo de bannière : @raphaelmetivet via Instagram

(Visited 1,030 times, 1 visits today)

Tags:

Ads

You May Also Like

métroparis

5 raisons de vous réconcilier avec le métro parisien

Comme on sait qu’en ce moment votre relation avec les transports publiques est tendues, on vous a concocté ...

Les plus belles photos art déco de Paris

L’art déco est partout dans Paris, mais savez-vous le retrouver ? Des façades massives aux meubles discrets, voici ...

Paris underground : comment vous pouvez transformer la station Saint-Martin

Station abandonnée depuis 1939, Saint-Martin fait partie des 12 stations fantômes de la ville de Paris. À moitié ...