×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Nature & Bien-être Top Nouveautés

Plusieurs lieux du Parc des Buttes-Chaumont sont interdits au public pour risque d’effondrement !

By Charley Zaragoza

parc des buttes chaumont risque effondrement éboulement fermeture

L’un de nos espaces verts préférés de la capitale, le parc des Buttes-Chaumont, est en bien mauvaise posture. En effet, l’île du Belvédère ou encore la grotte du parc font face à un risque d’effondrement. 

Attention lors de votre prochaine balade au parc des Buttes-Chaumont, amenez un casque en cas d’éboulement ! En effet, le jardin parisien du 19ème arrondissement fait face à des risques d’effondrement et de glissements de terrain. Pour comprendre pourquoi le parc des Buttes-Chaumont est aujourd’hui obligé de fermer certaines parties du parc aux visiteurs, il faut remonter le temps, à ses origines. Avant son ouverture en 1867, sur décision de Napoléon, des carrières se trouvaient à l’emplacement du parc. Aux carrières de la colline du Mont-Chauve, on extrayait du gypse, une roche qui sert à la fabrication du plâtre, mais aussi de la pierre meulière, notamment utilisée dans les immeubles haussmanniens de Paris. Ces mines ont donc été recouvertes pour pouvoir y créer ce qui est aujourd’hui le 5ème plus grand parc parisien !

Mais le gypse est une pierre qui accumule l’humidité et se charge d’eau, devenant friable. Le parc des Buttes-Chaumont reposant sur ce minerai fragile, toutes les parties du jardin ayant été construites autour de cette pierre, comme la grotte (fausse, qui est d’ailleurs une ancienne entrée de carrière) ou l’île du Belvédère et son temple sont donc menacées. Plusieurs parties sont fermées au public, comme le temple de la Sibylle depuis le mois de juillet, ou encore les escaliers en pierre qui entourent l’île. Dans la grotte, des filets ont même été ajoutés en cas de chute de pierres. Des travaux sont en cours pour préserver ce bijou de nature parisien, et d’autres suivront sûrement pour réhabiliter le lieu.