×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Culture

Paris : Il était une fois… Le Musée des Arts Forains !

By Laura Coll

Histoire Musée des Arts Forains Paris

Chaque année, se sont plus de 300 000 personnes qui poussent les portes du sublime Musée des Arts Forains à Paris. Un Musée-spectacle à part entière mettant en lumière toute la beauté du patrimoine forain grâce à des scénographies époustouflantes. Manèges centenaires, attractions anciennes, curiosités… Revivez la fête foraine façon belle Époque en plongeant dans un univers  fantasmagorique et merveilleux…

Le parcours atypique de Jean Paul Favand, autodidacte passionné et père du musée des Arts Forains

Il était une fois, Jean Paul Favand, un metteur en scène du Patrimoine du spectacle et des Arts Forains. La première particularité de sa vie ? Être le seul Jean Paul dont le prénom est écrit sans tiret. Devenu grand, le petit Jean Paul (sans tiret) se fraie un chemin hors des sentiers battus. Tantôt monteur de curiosités, marieur d’objets, maître de manège, maitre de chais, maitre de cérémonie, ce créatif par essence fait ses armes seul. Son intérêt pour les objets de curiosités le mène ainsi à croiser la route d’artistes iconiques tels que Salvador Dali ou Robert Doisneau. Alors que la collection de cet autodidacte devient colossale, le voici à la recherche d’un lieu où poser les valises de ses précieux objets de curiosité. Germa alors dans l’esprit de Jean Paul Favand l’idée d’un lieu d’exception où faire vivre les objets de fête au sein d’un musée vivant…

@widadmdk &@aycarter

« Le rire et la fête n’avaient pas de musée alors qu’il y a de nombreux musées qui montrent la guerre. J’ai créé un monde de rêve qui ne serait rien sans le public qui le fait vivre. » Jean Paul Favand 

Le Musée des Arts Forains : une merveilleuse invitation au rêve

@museedesartsforains & @thegypsydiary_

C’est ainsi que le Musée des Arts Forains vit le jour. Après un passage à Gentilly puis par le 15ème arrondissement, c’est finalement dans le quartier de Bercy que ce musée merveilleux élut finalement résidence en 1996. Devenu Pavillons de Bercy, le Musée des Arts Forains met ainsi en lumière traditions festives, spectacle et divertissement. Sa particularité ? Se revendiquer comme un musée vivant, sans vitres en guise de carcan. Un musée où il est possible (et même conseillé) de toucher les objets et d’interagir avec eux. Ainsi, au sein du Musée des Arts Forains, grâce à une scénographie innovante, le visiteur ne se cantonne pas au rôle de spectateur, il y est un acteur à part entière. C’est dans plus de 11 400m2 que petits et grands sont invités à déambuler autour de manèges gondole, baraques,  boite à musique ou salons Vénitiens, à l’instar des fêtes foraines du XIXème siècle. En artiste qui sait vivre avec son temps, Jean Paul Favand ne cesse de se renouveler. Au sein de ce musée-spectacle, il est le chef d’orchestre d’innovations technologiques visant à donner vie à ses objets. Dans les salles du musée, de somptueux spectacles multimédia sont ainsi donnés à voir grâce à des projections époustouflantes. Le Musée des Arts Forains est l’une des plus belles invitations à la rêverie que donne à voir Paris. Un lieu magique et merveilleux à découvrir ébahis, avec nos éternels yeux d’enfants…

Source : Musée des Arts Forains

Images à la Une : @ag_photographe & @thegypsydiary_