×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Culture Guides secrets

Paname, Ville Lumière, capitale de l’Amour… D’où viennent les surnoms de Paris ?

By Charley Zaragoza

tour eiffel amour paris ville lumière paname surnoms capitale france

Tantôt « capitale de l’amour », « Ville Lumière », « capitale de l’art de vivre » ou encore « Paname », Paris a des surnoms bien différents les uns des autres. Mais d’où viennent-ils ? 

Commençons par l’un des plus célèbres surnoms de la capitale : la Ville Lumière. Plus qu’une référence à notre scintillante Tour Eiffel ou au rayonnement international de Paris, notre belle ville est simplement surnommée la « Ville Lumière » car c’est dans la capitale qu’est né la notion d’éclairage public, en 1665 ! Sous le règne de Louis XIV à l’époque, ce sont des lanternes qui éclairent la ville, autrefois plongée dans le noir la nuit. En 1844, c’est à nouveau à Paris que le premier éclairage nocturne, électrique cette fois, fait son apparition. En 1881, c’est au tour de la première exposition internationale d’électricité, et en 1900, lors de l’Exposition Universelle, Paris se proclame « Ville Lumière ». Depuis, la capitale éclaire le monde de sa beauté et de sa culture !

Et « Paname », alors ? Deux interprétations sont directement liées au canal de Panama. En effet, le scandale de corruption dans le percement du canal de Paname mis en cause plusieurs hommes politiques et riches investisseurs parisiens, ce qui leur valu le surnom de « panamistes », selon le journaliste Claude Dubois. Par extension, les panamistes sont devenus les Parisiens, qui vivaient donc à « Panam ». L’autre explication vient aussi de Panama. Les ouvriers revenant du canal de Panama ramenaient avec eux des souvenirs locaux, comme le chapeau « panama ». Ce dernier devient tendance, est porté par les Parisiens aisés, et a donné une dérivaison de son nom à la capitale : « Paname ». Pour le lexicologue Jean-Paul Colin, le surnom vient surtout d’un vieil argot français : panama, qui veut dire « énorme ». Paris, ville énorme, ville panama : Paname.

Et la « capitale de l’Amour », alors ? Deux confusions et déformations ont forgé cette image romantique de Paris. Premièrement, le mouvement artistique du romantisme est intimement lié à la capitale. Par extension, Paris est devenue la ville du romantisme. Avec le temps et le charme qu’opère Paris sur les touristes, le terme s’est déformé pour englober l’amour. La deuxième raison est un peu plus sulfureuse… Au 19ème siècle, la capitale est une des plaques tournantes de la prostitution en Europe, les mœurs françaises étant réputées pour être plus libres que celles de leurs voisins. Une image qui est aujourd’hui restée associée à Paris, et à l’amour…