×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Nature & Bien-être

Nuit des Étoiles 2021 : Comment trouver des lieux sans pollution lumineuse où observer les étoiles et l’espace ?

Charley Zaragoza Charley Zaragoza

carte pollution lumineuse france europe espace étoiles

Ces 6, 7 et 8 août marquent les Nuits des Étoiles en France. Tenues depuis 1991 en même temps que les pluies d’étoiles filantes de l’été, c’est l’occasion parfaite pour lever les yeux vers le ciel et admirer la beauté de l’espace. Mais comment trouver les meilleurs lieux où regarder le ciel sans pollution lumineuse ? 

Si vous avez déjà pu vous trouver loin d’une grande agglomération, dans un lieu peu illuminé mais assez proche pour voir les lumières de la ville, vous avez sûrement déjà remarqué l’impact de la pollution lumineuse. De loin, au-dessus des grandes villes et des banlieues, une sorte de dôme lumineux semble se dresser. C’est cette concentration de lumière, créée par les éclairages publics et industriels, mais aussi par nous particuliers, qui nous empêche de voir les étoiles dans le ciel la nuit. En effet, aujourd’hui, il n’est possible de voir l’espace la nuit que dans des endroits privés de toute lumière. Et comme le montre cette carte qui répertorie la pollution lumineuse dans le monde, ces écrins de magie nuptiale sont rares. Pourtant, c’est un spectacle époustouflant qui devrait s’offrir à nous chaque soir : des millions d’étoiles, et même notre galaxie, la Voie Lactée !

À l’occasion de cette nouvelle édition de la Nuit des Étoiles, marquée par un pic d’étoiles filantes entre le 6 et le 8 août prochains, on a décidé de vous présenter cette carte, pour vous aider à organiser votre prochaine escapade nuptiale à la recherche du magnifique panorama de l’espace ! Sur la carte, les zones bleues sont celles où vous devrez mettre le cap pour pouvoir faire disparaître le halo lumineux des villes. Du vert, jusqu’au rouge et même le violet pour les pires endroits, vous verrez ensuite de moins en moins d’étoiles. Malheureusement, quasiment toute l’Île-de-France est violette. Il faudra dépasser Auxerre et Orléans au Sud pour tomber dans le bleu, Reims à l’Est, et Chartres à l’Ouest. Le Nord de la France est trop pollué.