×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Restos et Bars Top Nouveautés

MamiBaba : Un pop-up de street-food coréenne du chef étoilé Antonin Bonnet du Quinsou à Paris !

By Charley Zaragoza

burger quinsou mamibaba popup coréen paris street food

À table ! Le talentueux chef étoilé du Quinsou et de la Boucherie Grégoire, Antonin Bonnet, dévoile un nouveau concept de cuisine coréenne en pop-up : MamiBaba ! 

Depuis fin janvier, une nouvelle offre vient régaler les papilles de la capitale. Peu heureux de créer des plats délicieux dans son restaurant tendance Quinsou et de travailler des viandes délicieuses dans sa Boucherie Grégoire, le chef étoilé Antonin Bonnet a lancé un nouveau pop-up dans son adresse du Quinsou dans le 6ème arrondissement. MamiBaba, c’est un menu entier inspiré de la cuisine coréenne, et promet un voyage gustatif unique ! Des recettes retravaillées en version street-food, pour honorer l’immense culture de la  cuisine de rue en Corée, et réalisés avec des produits frais et des viandes de la Boucherie Grégoire. Les plats sont disponibles en click&collect en commandant au minimum 2 heures à l’avance sur le site du Quinsou, ou en livraison par vélo cargo dans un rayon de 4 kilomètres autour du restaurant.

hot_dog mamibaba paris antonin bonnet chef popup
@ Antonin Bonnet

Au menu, le hot-dog Mamibaba (saucisse aux herbes/kimchi, sauce ketchup poire et radis en pickles), ou le terrible Korean Meatloaf Burger (buns maison, pain de viande porc/bœuf, fondue d’oignons, coleslaw, mayonnaise coréenne, ketchup kimchi, emmental). Pour les gourmands à l’appétit de géant, des entrées sont aussi proposées, comme le Mandoo, une soupe de ravioles au porc, avec son délicieux bouillon à la sauce soja. Côté sucreries, MamiBaba propose une gaufre au sésame noir avec une crème fouettée à la cannelle et un chou à la crème de thé vert et poires confite !

MamiBaba au Quinsou, 33 Rue de l’Abbé Grégoire, 75006 Paris. Livraison 12h-14h/18h-20h du mardi au samedi. Click&collect 12h-14h30. 

Photo de couverture : @ Antonin Bonnet.