×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...

L’ISS va accueillir la première exposition d’art de l’espace en février !

Alexandre Lasry Alexandre Lasry - Journaliste

station spatiale internationale

Un vent de culture pourrait souffler au-delà de la stratosphère terrestre au mois de février 2022 ! Il ne s’agira pas d’un concert sur Mars, mais bien d’une exposition d’art à bord de la Station spatiale Internationale ! Initié par la Moon Gallery Foundation, le projet consistera à envoyer une galerie d’art miniature composée de 64 « nano-œuvres » vers le satellite en orbite basse. Et si ce petit vol-test venait à se dérouler sans accroc, on pourrait alors assister à la première exposition lunaire à l’horizon 2025 !  

Un projet à dimension interstellaire

8 centimètres sur 8, et 64 cases d’un 1 cm3 : telles sont les mensurations du cube qui écrira peut-être l’Histoire. Par souci récurrent de poids et d’encombrement, l’ISS n’aurait pu réceptionner en son sein une soixantaine de tableaux et de sculptures grandeur nature. Il aura donc fallu se tourner vers la nanotechnologie pour organiser cet évènement cosmique. C’est pourquoi le « plateau-galerie » accueillera dans chacun de ses compartiments une œuvre inédite d’artistes contemporains de tous les horizons. Ainsi, dessins, petites sculptures et autres petits objets et curiosités compteront parmi les premières œuvres à potentiellement être envoyées sur la Lune dans quelques années. Car oui, ce voyage vers l’ancien lieu de résidence de Thomas Pesquet n’est finalement qu’une étape d’un projet à dimension interstellaire ! La fondation Moon Gallery souhaite voir plus loin, et pourquoi pas, au-delà du système solaire, dans le but final de partager nos valeurs culturelles dans l’univers !

moon gallery ISS
© Nanorack / Moon Art Foundation

Croyez-le ou non, ce n’est pas la première fois qu’une œuvre d’art quitte la planète bleue vers le vide spatial ! Une initiative similaire, cette fois couverte d’un léger voile de clandestinité, a aussi vu le jour à l’époque d’Apollo 12. Sous l’impulsion du sculpteur Forrest Myers, 6 artistes (dont Andy Warhol), ont chacun gravé un motif sur une minuscule pièce de céramique, laquelle s’est retrouvée dissimulée dans l’atterrisseur lunaire grâce à la complicité d’un ingénieur NASA.

Le Moon Museum était né, et il a sûrement inspiré la Moon Gallery Foundation 50 ans plus tard !

 

 

 

Top Nouveautés