×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Culture

L’histoire des arènes de Lutèce, un vestige gallo-romain en plein cœur de Paris !

Charley Zaragoza Charley Zaragoza - Executive Editor

L’histoire des arènes de Lutèce, un vestige gallo-romain en plein cœur de Paris !

Connaissez-vous les arènes de Lutèce, cet amphithéâtre gallo-romain niché au cœur du 5ᵉ arrondissement ? Remontons le temps, et partons à la découverte de son histoire fascinante ! 

C’est le plus ancien vestige de l’installation humaine sur les terres de Paris encore visible dans la capitale. Les arènes de Lutèce, après l’obélisque de la Concorde (datant du 13ᵉ siècle avant J.C. et importé à Paris en 1836), sont le plus ancien monument de la ville. En effet, si vous vous baladez dans le 5ᵉ arrondissement, juste derrière le Jardin des Plantes, vous tomberez sur un amphithéâtre gallo-romain datant du 1er siècle. Comme il y en avait des milliers à l’époque de la Gaule, cet amphithéâtre accueillait des performances théâtrales, et des combats de gladiateurs. La capacité totale du lieu est estimée à 17 000 spectateurs ! Lutèce possédait à l’époque près de 20 000 habitants : presque tout le monde se pressait dans les arènes.

arenes de lutèce histoire paris vestiges ruines gallo romaines

Les arènes furent vraisemblablement utilisées à Paris de leur construction jusqu’à la première destruction de Lutèce au 3ᵉ siècle. Celles-ci furent cependant réparées au 6ᵉ siècle par les Mérovingiens pour accueillir des spectacles. Aujourd’hui, il ne reste que peu des arènes, les premières rangées des tribunes (la cavea en latin), la scène ronde, ainsi que les fondations des murs d’enceinte et des niches qui permettaient au son de se diffuser à travers l’arène entière. Ces niches sont les imposantes colonnes que vous voyez ci-dessus. Aujourd’hui, des bancs sont installés dans ce qu’il reste des enclaves, comme vous pouvez le voir ci-dessous à droite de l’image.

arenes de lutèce histoire paris vestiges ruines gallo romaines bancs parc
Mbzt/Wikipedia Commons

Les arènes servent occasionnellement à travers les siècles de l’histoire parisienne, jusqu’à être ensevelies, vraisemblablement au 17ème siècle. Leur emplacement sera oublié, jusqu’à la fin des années 1800. Les premières découvertes ont lieu en 1869. Mais dans les années 1880, la Compagnie générale des omnibus, souhaitant construire un dépôt de tramway à cet emplacement, permet malgré elle de redécouvrir la totalité des ruines des arènes. Les voix se lèvent pour préserver les arènes face à ce projet, dont Victor Hugo, et le gouvernement rachète finalement les vestiges et les classent monument historique en 1884. Des fouilles furent entreprises jusqu’à la fin de la Première Guerre Mondiale, mais la construction des immeubles rue Monge empêchera de compléter 100% des fouilles.

arenes de lutece basketball parisLAPI/Roger-Viollet

Après leur découverte, les arènes deviennent… un stade de basket en plein air ! Plusieurs compétitions s’y tiennent, dont la finale du championnat de France. L’équipe nationale y joue d’ailleurs pour la première fois devant 4000 spectateurs en 1927, et continuera à y tenir ses rencontres jusqu’en 1951. Aujourd’hui, les arènes de Lutèce sont un agréable jardin où les Parisiens viennent prendre le soleil, jouer à la pétanque ou au foot, et où des fêtes de quartier se tiennent. Là où les fauves et les gladiateurs se battaient il y a de cela 2000 ans.

Photo de couverture : LPLT/Wikipedia Commons.