×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Restos et Bars Top Nouveautés

Les restaurants pourraient rouvrir pour le déjeuner dès le 30 mars !

Laura Coll Laura Coll

Réouverture restaurants déjeuner midi fin mars 2021

Les restaurants enfin ouverts à l’heure du déjeuner dès la fin mars ? Telle est la demande d’une quarantaine de députés alors que les bars, cafés et restaurants français sont contraints de laisser porte close depuis le 30 octobre, alors cantonnés à la livraison et au click & collect.

Permettre aux salariés de prendre « une pause convenable » 

Dans une tribune publiée par le JDD, ces députés de tous bords politiques appellent le premier ministre à une réouverture à compter du 30 mars « avec les procédures sanitaires adéquates. » Une réouverture qui surviendrait le midi, dans le dessein d’accueillir des salariés jusqu’alors contraints de déjeuner en extérieur ou dans leurs bureaux. « Alors que certains salariés peuvent déjeuner dans leurs restaurants d’entreprise, d’autres sont contraints de se restaurer dehors ou dans leurs bureaux : ces lieux ne sont pas adaptés et ne permettent pas à chaque salarié de prendre une pause convenable, d’avoir une coupure raisonnable dans leur journée de travail » a ainsi souligné Richard Ramos (député MoDem du Loiret) sur l’antenne de BFM.

« La quasi totalité des professionnels du secteur ont toujours respecté les consignes sanitaires » 

Réouverture restaurants déjeuner midi fin mars 2021
Photo : Unsplash

Pour étayer leur propos, ces 42 députés mettent en avant le fait que « la quasi totalité des professionnels du secteur ont toujours respecté les consignes sanitaires et mis en place des procédures strictes » depuis le début de la crise sanitaire. Dans un même sens, ils soulignent que les restaurants d’entreprises sont actuellement ouverts, au même titre que les restaurants accueillant des salariés du BTP à l’heure de la pause déjeuner. Concrètement, rouvrir tous les restaurants serait ainsi le moyen de ne pas aggraver la pénurie de main-d’oeuvre dans le secteur « au delà des conditions financières dramatiques des professionnels et de l’augmentation des dépôts de bilan » comme le rapporte l’Union.