×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Top Nouveautés

Les métros ouverts toute la nuit à Paris arrivent dès septembre !

By Laura Coll

Les métros ouverts toute la nuit à Paris arrivent dès septembre !

Redonner aux Franciliens le goût de la vie nocturne…

«  Il faut redonner l’envie aux Franciliens de sortir la nuit et le week-end à Paris » telle était la déclaration de Valérie Pécresse, présidente de la région île de France il y a quelques mois pour expliquer cette petite révolution. En tous cas nous, zapper le Uber du samedi soir en rentrant de soirée ça faisait longtemps qu’on en rêvait !

Ce dispositif exceptionnel d’ouverture du métro la nuit sera effectif à compter de septembre 2019, à raison d’un samedi par mois. À savoir qu’il s’agit d’une phase de test qui durera 6 mois, jusqu’en mars 2020. Ces jours-là, le métro sera ouvert et accessible 40h de suite non-stop, du samedi 5h30 au dimanche soir 00h30. Et les jours sont déjà arrêtés : Samedi 14 septembre, samedi 12 octobre, samedi 9 novembre, mardi 31 décembre, samedi 11 janvier, samedi 8 février et samedi 7 mars.

6 lignes de métro et 3 ligne de tram concernées par la circulation en nocturne

Mais attention, durant cette opération à titre expérimental, tout le réseau ne sera pas ouvert. Seules les lignes 1, 2, 5, 6, 9 et 14 seront concernées, sachant que l’ouverture nocturne ne concernera pas toutes les stations sur ces lignes. 75 environ seront ouvertes… déjà pas si mal pour une première! Dommage pour la ligne 4 qui sera hors jeu, en effet de trop nombreux travaux sont en cours sur cette ligne. Grande nouveauté : Les Tramways sur les Maréchaux (T3a et T3b) ainsi que le T2 (Porte de Versailles-Pont de Bezons) seront aussi ouverts.

@ Chau Cédric

Une phase de 6 mois à l’issue de laquelle un bilan sera dressé, en espérant que l’ouverture du métro parisien le samedi soit pérennisée. Et si dans 1 an toutes les lignes étaient ouvertes all night long comme à Londres ? Cette éventualité ne risque cependant pas de voir le jour en raison des trop nombreux chantiers d’entretien que cela engendrerait. On ne peut pas tout avoir…

Image à la UNE : Aurélien Lemasson