L’envahissement de Space Invader prolongé au Musée en Herbe

Après avoir envahi les coins et les recoins de Paris (et du monde), les petits extraterrestres en mosaïques ont pris d’assaut le Musée en Herbes dans une expo haute en couleurs et en pixels. Une activité pas que pour les enfants, prolongée jusqu’en janvier 2018.

Découvrez des œuvres inédites de l’artiste Space Invader, l’artiste de rue préféré des parisiens, à travers une expo ludique et créative intitulée “Hello my game is…”. Cela fait 20 ans que l’autoproclamé AVNI (Artiste Vivant Non Identifié) disperse ses petites mosaïques aux quatre coins du monde. Aujourd’hui on en compte plus de 3500 dans environ 70 villes différentes ! Et l’artiste ne s’arrête pas là : afin de présenter son art aux enfants de 3 à 103 ans, il a créé sa première station spatiale parisienne, au Musée en Herbe.

Des mosaïques de toutes les couleurs et toutes les formes envahissent les murs du sol au plafond dans cette exposition déjantée. Il faudra un bon moment pour tous les détailler, avec le plaisir de retrouver des références de tout et partout, avec un penchant quand même pour l’univers un peu geek, Space Invader oblige ! D’ailleurs, vous retrouverez les fameux jeux d’arcades PacMan et Pong dans la première salle de l’expo. Et Space Invader ? Même pas, ils n’ont pas eu l’autorisation… un comble !

#spaceinvaders #exhibition #hellomygameis #art #travel #france #europe #paris #streetart

A post shared by A's Travelogue (@3.xela) on

L’expo se veut ludique, elle explique donc le pourquoi (les raisons) et le comment (la technique), à travers des activités interactives. Par exemple, une carte du monde est déployée, marquant d’un petit ET les villes envahies. Le jeu est de spotter l’invader sur des photos prises partout dans le monde et de les retrouver ensuite sur les murs de l’expo !

Space invader est allé au-delà de la mosaïque en créant des œuvres intégralement faites de… rubik cubes ! Un travail démentiel lorsqu’on y pense. À l’image du pointillisme, les œuvres immenses semblent être un ramassis de couleurs lorsqu’on les regarde de trop proche, mais prennent tout leur sens avec un peu de recul ou à travers la lentille de votre appareil photo.

Pour les enfants dans l’âme, la dernière salle imaginée comme un atelier de création est pourvue d’une grande mosaïque sur laquelle on peut apposer ses propres carreaux et créer son œuvre à soi !

Les petits artistes en herbe du jour 👾 @museeenherbe @invaderwashere #hellomygameis #colletespixels

A post shared by Le Musée en Herbe (@museeenherbe) on

Parce que « life is a game » (moto de l’artiste), l’expo se prolonge hors les murs sur votre téléphone intelligent grâce à l’application Flashinvaders, imaginée par l’artiste lui-même. Un jeu qui consiste à capturer les invaders avec votre appareil photo afin de gagner des points !

Obtenez plus d’informations sur le site internet. Musée en Herbe, 23 rue de L’Arbre-Sec 75001. Ouvert du lundi au dimanche de 10h à 19h, nocturne le jeudi jusqu’à 21h. Fermeture exceptionnelle les 24 et 31 décembre à 17h, fermeture complète les 25 décembre et 1er janvier.

Photo de bannière : Roberto Latxaga via Flickr

(Visited 109 times, 1 visits today)

Tags:

Ads

You May Also Like

Rodin et la danse : une expo faite de grâce et de poésie

Le musée Rodin ouvre ce week-end l’expo Rodin et la Danse, tourné vers la passion qu’avait l’artiste sur ...

collageportes_flickr_parissecret

“Close the door” : une expo photo pour tous les fans de portes

Art déco, art nouveau, haussmannienne ou romantique, les portes de Paris resplendissent dans leur uniformité ou leurs différences. ...

In Fashion : les plus belles photographies de mode réunies au Royal Monceau

Irving Penn se termine, In Fashion commence : Le Royal Monceau accueillera du 26 janvier au 31 mars ...