L’appartement parisien : quand le rêve se transforme en cauchemar

Files d’attentes interminables pour visiter, appart mini, loyer maxi, dossiers gros comme des dictionnaires, le tout largement assaisonné d’une flopée d’assurances en tout genre : bienvenue dans le monde des appartements parisiens !

Vous en aviez rêvé de votre petit cocon parisien, du parquet verni qui craque, des plafonds hauts recouverts de moulures, des grandes fenêtres qui donnent sur les plus jolies rues Haussmanniennes, où l’on se cale pour regarder tomber la pluie qui tombe sur la tour Eiffel éclairée. Si ces apparts existent, ils sont à la fois hyper rares et hors de portée… Peut-être feriez-vous mieux de parier sur un petit studio partagé, à l’isolation moyenne et à la lumière du jour inexistante… Et encore, si vous trouvez !

Morning view 👌🏾 #Paris #view #morning #top #batimentsanciens

A post shared by Kœnig (@ellyn.n) on

Visiter un appart, c’est pire qu’acheter le dernier iPhone

Avez-vous déjà vu les files d’attentes démentielles qui se forment devant les Apple stores à la sortie d’un nouveau produit ? Visiter un appart, c’est (presque) pareil. Vous appelez 2 minutes après que l’annonce soit postée et vous aurez déjà 2h d’attente dans les escaliers en colimaçon remplis de jeunes gens angoissés, comme vous, dossiers-encyclopédies sous le bras.

20m² c’est pas si mal

On ne compte plus le nombre d’étudiants qui vivent dans des chambres de bonnes mansardées larges de 9m², salle de bain et kitchenette comprises : un évier, un rond de cuisson, les toilettes chevauchant la douche et un matelas simple dépliable pour la nuit. Alors, dans votre 20m², vous aurez vraiment l’impression de respirer !

Les ascenseurs les plus petits du monde

Paris détient sûrement le record des plus petits ascenseurs imaginables ! On a tous connu le malaise d’être à deux (voir même trois), collé à des inconnus en allant à une soirée commune. Une astuce : quand vous revenez du supermarché, mettez vos courses dans l’ascenseur et montez à pied. C’est mieux que rien !

5 étages sans ascenseur

Les ascenseurs sont rares. Les plafonds sont hauts. Vous faites bien le calcul, habiter au 5e, c’est un exercice de cardio quotidien ! La peur de remonter les escaliers à un avantage : vous n’oublierez jamais quelque chose en partant de chez vous (…jusqu’au jour où vous oublierez).

Le loyer

Le loyer. De loin le pire aspect de toute la liste : 750 euros pour un appart partagé avec quatre personnes, 600 euros pour un 10m² mansardé… mais en plus, le loyer doit faire un tiers ou moins de son salaire sinon c’est quasi impossible de trouver quelqu’un qui nous louera !

La surprise de la taxe habitation

Parce que le loyer, ce n’était pas suffisant hein ! Non, chaque année, on va rajouter un 13e mois, pour le plus grand déplaisir de votre petit porte-monnaie percé.

L’alternative personne âgée

Le nouveau recours des étudiants en dèche : vivre avec des personnes âgées. Le coût est minime mais les restrictions sont grandes et les conditions souvent pas très marrantes. Ça donne quand même des anecdotes mignonnes, exemple : pendant mes études, j’avais une copine qui vivait avec son arrière-grand-mère, dans un superbe appartement à Saint-Augustin. La dame dormait peu, étant le plus souvent devant une télé qu’elle n’entendait pas vraiment. Un soir très tard, en rentrant de soirée, ma pote trouve sa grand-mère devant l’écran. Avec un grand sourire, cette dernière lui demande : « Alors, l’orchestre était bon ? »

La coloc dans les pièces à vivre

Les anciens appartements parisiens ne sont pas pensés pour les colocations. Trop grand pour quelqu’un de seul, trop cher pour une famille… mais trop mal foutu pour une coloc : on se retrouve souvent à déplier le canapé et tirer un rideau pour se faire une chambre… dans le salon ! Quand je cherchais un appart, on m’a déjà proposé : 450 euros à Boulogne, 30m2, 3 inconnus, les deux filles dans le lit matrimonial, le garçon sur le clic clac du salon. Non merci !

La perle de l’année

Si vous n’avez pas vu ce tweet, il était temps que vous le découvriez ! Et après, on va tous pleurer sur la mort de la décence et de l’humanité.

Pour se consoler, pensons : “Au plus grandes batailles les plus grandes victoires” ! Une fois votre appart trouvé, chérissez-le comme jamais !

Photo de bannière : Pistolero31 via Flickr

(Visited 670 times, 2 visits today)

Tags:

Ads

You May Also Like

La Tour Eiffel en chiffres 

À chaque fois que vous avez une visite, vous êtes gênés de ne pas savoir grand chose sur ...

Paris sous la neige : les photos les plus magiques

Quoi de plus féerique que de voir Paris recouvert d’un manteau blanc ? Voilà les plus belles photos capturées ...

Découvrez l’un des appartements les plus fous de Paris

En faisant un peu le tour des sites de ventes ou de location, parfois on tombe sur des ...