×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Restos et Bars Top Nouveautés

La cheffe Amandine Chaignot a ouvert son tant attendu Café de Luce à Paris !

Charley Zaragoza Charley Zaragoza

amandine chaignot café de luce paris montmartre

Après le tendance et chic bistrot Pouliche, la cheffe Amandine Chaignot s’essaie au traditionnel café parisien avec l’ouverture du Café de Luce, une adresse en hommage à sa grand-mère. 

Au cœur de Montmartre, au 2 rue des Trois-Frères, une nouvelle adresse parisienne vient d’ouvrir ses portes. Le Café de Luce, qui a tout des restaurants et cafés apprécié principalement par les touristes, est pourtant résolument destiné aux Parisiens. Dans ce quartier qui a vu grandir la cheffe passée par les plus grands palaces, c’est une cuisine réconfortante et traditionnelle qui est travaillée au menu de cette adresse qui célèbre la vraie cuisine française. Luce, la grand-mère d’Amandine Chaignot, lui rappelle ses premiers souvenirs culinaires, comme les feuilletés au fromage ou les tartes aux pommes de notre enfance… Une sensation que la cheffe ancienne jurée de Masterchef veut transmettre à la table de son Café de Luce.

Ce café-bistrot qui accueille les Parisiens depuis début septembre est ouvert tous les jours de 8h à minuit. Pensée pour le café, l’apéro, le déjeuner et le dîner, le Café de Luce propose des classiques de la bistronomie comme des tartes réconfortantes dans une ambiance joyeuse et conviviale. La cheffe veut faire de cette adresse un véritable café de quartier, où l’on peut venir lire le journal autour d’un expresso le matin, et où l’on peut revenir déguster les meilleurs plats traditionnels de la capitale… En plus, sa terrasse pittoresque et végétalisée sur la place Charles Dulin devant le Théâtre de l’Atelier est le cadre idéal pour un croissant-café, un œuf à la coque et ses mouillettes, des escargots ou des cuisses de grenouilles !

Café de Luce,  2 rue des Trois Frères, 75018. 

Photo de couverture : Café de Luce – Eleni Group | @cafedeluce.montmartre (via @camille.rozieres)/Instagram.