×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Nature & Bien-être

Environnement : Tous les projets verts et écologiques à venir à Paris !

Charley Zaragoza Charley Zaragoza

projets verts environnement paris écologie demain futur green 2030 2050

Depuis plusieurs années, la capitale entame une profonde transformation pour devenir une ville plus verte, plus proche de la nature, et plus respectueuse de l’environnement. Plusieurs projets de végétalisation ou d’amélioration énergétique sont prévus pour les années à venir. Dressons le portrait du Paris de demain ! 

Les espaces végétalisés à Paris

Le renouvellement du quartier de la Tour Eiffel

© Gustafson Porter + Bowman

Du Trocadéro à l’École Militaire, les abords de la Tour Eiffel vont bientôt avoir un tout nouveau visage. En effet, le projet de végétalisation et de piétonisation du quartier à l’horizon 2024 a été voté pendant le Conseil de Paris de novembre 2020. À quels changements peut-on s’attendre ? Tout d’abord, le pont d’Iéna, qui relie le Trocadéro à la Tour Eiffel, va devenir entièrement piéton et végétal. Du Quai Branly à la Dame de Fer, les quais verront deux voies disparaître et la limite de vitesse passer à 20km/h. À la place, une balade piétonne verte.

Le nouveau quartier vert Bercy-Charenton

bercy charenton grand paris quartier vert projet 3Bouygues Immobilier/UrbanEra

Ce projet avait été voté par le Conseil de Paris en 2018, mais avait été quelque peu malmené car trop éloigné de la politique d’urbanisation de Paris. Mais avec la présence écolo à la nouvelle Mairie de Paris, le projet va être dépoussiéré. Un appel à projets d’urbanisme transitoire vient même d’être lancé. Le but est de transformer plus de 350 000 m² d’espace, et de créer des espaces de résidences et de bureaux, sans revenir sur le nombre de hauts bâtiments et tours qui avaient rendu le projet si discuté. Les travaux pourraient être terminés à l’horizon 2030. Le quartier Bercy-Charenton devrait se partager de la sorte : 60% dédiés à l’activité économique et 40% aux résidences.

La Gare du Nord végétalisée

gare du nord rénovation végétalisée 2021 2024 paris travaux sncf stationord projet illustration© Valode & Pistre architectes/StatioNord

Après des années de discussion entre la Ville de Paris, la SNCF et les riverains parisiens, la Gare du Nord a enfin entamé sa transformation tant attendue. Le projet de rénovation de la gare du 10ème arrondissement avait été dévoilé fin novembre 2020, après qu’un accord ait finalement été conclu. 54 000 m² de surface vont être ajoutés à la gare existante, pour permettre de mieux séparer les arrivées et les départs grâce à un tout nouveau hall au-dessus de la partie RATP de la Gare du Nord. Ce nouveau hall de départ fera 4 étages, et s’accompagnera de la création de nouveaux commerces, d’un parc de 1700 m² sur son toit, ainsi que d’un immense parking à vélo de 2000 places. Fin des travaux estimée en 2024.

La transformation de la porte Maillot

© Ville de Paris / APUR

On peut tous s’accorder à le dire, la Porte Maillot n’est pas exactement le plus bel endroit de Paris. En dehors des travaux du RER E qui habillent la place depuis plusieurs mois, c’est un îlot de béton, avec son Palais des Congrès et toutes ses rampes vers le périphérique. La transformer en une place un peu plus végétale aurait donc du sens, le projet de la Ville de Paris étant de végétaliser la capitale. D’ici à l’année prochaine, la Porte Maillot va changer de visage. Pour aider à se concerter sur le projet, la Ville de Paris avait lancé un formulaire en ligne pour impliquer le public. Ce chantier prévoit une transformation du rond-point en une voie droite dans le prolongement de l’Avenue de la Grande Armée. Pour aider à la végétalisation, il est aussi envisagé de prolonger le bois de Boulogne et le square Parodi. Début des travaux à venir.

Une cabane végétale et écoconsciente dans le 16ème arrondissement

Ma petite cabane nouveau lieu culturel famille Paris 16 2021 réinventer Paris© Compagnie de Phalsbourg

Dans le cadre du projet urbain « Réinventer Paris », entre verdure et urbanité, sous de grandes serres de verre épousant les formes originelles de l’ancienne gare d’Auteuil, un futur édifice aux allures de chalet de bois chaleureux promet de faire des heureux. Élaboré par la Compagnie de Phalsbourg, accompagné par le groupe Devise & Build avec une architecture signée du cabinet Razzle Dazzle, « Ma Petite Cabane » sera ainsi centrée autour de l’écologie mais pas seulement : la gastronomie incarnée par des cafés, restaurants & ateliers culinaires, le numérique avec des formations pour enfants et expositions numériques, la nature, mise en avant avec des serres pépinières, fleurs, bibliothèque végétale et espace de lecture autour du végétal. Inauguration prévue courant 2021.

Un parc urbain en plein cœur de La Défense

Esplanade de la Défense Parc urbain 7 hectares
© Imica

D’ici quelques années, la célèbre Esplanade de la Défense pourrait bien laisser la nature se substituer à son habituelle agitation. L’idée de ce projet ? Métamorphoser le quartier d’affaires des Hauts-de-Seine en véritable parc urbain de près de 7 hectares. Pour ce faire, Paris la Défense a déjà choisi son maître d’œuvre en la personne de Michel Desvignes, chargé de métamorphoser durablement l’esplanade. Alors que la crise sanitaire de la Covid-19 a profondément changé nos habitudes, les quartiers d’affaires n’auront plus la même vocation. Il est donc nécessaire de repenser ces lieux, et Paris a fait son choix : du vert, du vert, du vert. Rendez-vous à l’horizon 2026-2027.

Le nouveau visage vert des Champs-Élysées

© PCA – Stream

La plus belle avenue du monde pourrait bientôt se refaire une beauté. Le théâtre de la vie parisienne, autant ses joies que ses contestations, va commencer à faire tâche dans un Paris bientôt tout vert. Il est donc naturel que des projets pour végétaliser les Champs-Élysées soient nés. Sans validation par la Ville à ce stade, le comité des acteurs économiques et culturels du quartier ont fait appel à l’architecte Philippe Chiambaretta pour dresser le portrait des Champs de 2030. Au menu, moins de voies sur l’avenue, mais plus de place aux piétons et aux mobilités douces. Une architecture zéro carbone et la plantation de plus de 1000 nouveaux arbres, et la célèbre avenue change de visage.

Les initiatives naturelles et écologiques

L’installation de dix nouvelles centrales solaires dans Paris

panneaux solaires paris énergie écologie environnement 2021 vert

Avec l’ensoleillement parisien en augmentation chaque année, la Mairie de Paris a décidé d’accélérer son programme de transition écologique et a sélectionné 10 nouveaux sites où installer des panneaux solaires dans la capitale d’ici fin 2021. On rappelle que la Ville de Paris a pour but de s’alimenter avec 45% d’énergies renouvelables d’ici à 2030, dont au moins 10% produits localement. Quatre sites servent déjà actuellement de centrales solaires locales, après l’installation de panneaux solaires à l’automne 2019. Les toits de ces quatre lieux (deux collèges, une école et un centre d’animation) permettent d’alimenter 51 foyers de la capitale. Les 10 nouveaux lieux choisis et leur production solaire permettra d’ajouter 244 foyers couverts par cette énergie verte.

Des forêts urbaines en plein Paris

© APUR LUXIGON

Quatre sites avaient retenu l’attention de la Mairie de Paris pour accueillir ces nouveaux petits poumons naturels urbains : le Parvis de l’Hôtel de Ville, Opéra, les Berges de la Seine et le parvis de la Gare de Lyon. Finalement, le choix d’Opéra comme future jungle urbaine a été abandonné, l’emplacement nécessitant trop de technique pour y planter une petite forêt. Les Berges de la Seine tombent aussi à l’eau (rigolez, s’il vous plaît), le sol n’y étant pas propice à accueillir un tel projet. Mais 3 nouveaux sites ont été choisis à la place : la Place de la Bourse (2ème), la rue Curial (19ème) et la Place de Catalogne (14ème) ont été retenus comme nouveaux sites d’étude. Censées arriver à l’horizon fin 2020, le développement de ces forêts urbaines a été retardé par le Covid-19.

170 000 nouveaux arbres plantés d’ici à 2026

Plan arbres Paris 2026
© APUR LUXIGON

Alors que plus de 400km de rues parisiennes n’ont absolument aucun arbre, la Mairie de Paris se donne 5 ans pour faire exploser le nombre d’arbres dans la capitale. Ces derniers créent un véritable écosystème, offriront des oasis d’ombre face aux températures grimpantes du réchauffement climatique, et permettent de verdir l’esthétique de Paris. Les forêts urbaines précédemment mentionnées font partie de ce plan végétal, qui veut transformer le visage de la capitale pour en faire un poumon vert. En plus, l’espérance de vie moyenne d’un arbre étant de 100 ans, cet investissement se joue sur le long-terme.

Photo de couverture : © PCA – Stream.