Découvrez le parc de Sceaux, un écrin de verdure à deux pas de Paris

sceaux_flickr_parissecret
Si vous cherchez une véritable bouffée d’air à deux pas de Paris, c’est l’heure de sauter dans le RER, direction Sceaux, pour découvrir son domaine classé aux Monuments historiques ! Une alternative à Versailles moins touristique et toute aussi impressionnante !

Le Domaine de Sceaux, c’est à la fois : 1) 184 hectares de surface, 2) classé aux Monuments historiques, 3) pôle culturel dynamique, 4) un immense parc dessiné par André Le Nôtre, bref, un dépaysement garanti à seulement 30 minutes de Paris !

Photo : Linh Nguyen via Flickr
Un peu d’histoire

On ne sait pas très bien quels architectes ont été à l’origine du premier château de Sceaux, mais ce que l’on sait, ce sont les noms des artistes sculpteurs et des architectes paysagistes qui ont façonnés ses jardins ! On y retrouve par exemple Charles Le Brun, François Girardon, Antoine Coysevox, Jules Hardouin-Mansart… et André Le Nôtre (le jardinier préféré de Louis XIV, il est à l’origine des jardins de Versailles).

Photo : Basheer Tome via Flickr

Le parc, on pourrait le qualifier d’œuvre d’art. Il a été pensé et créé par André Lenôtre, le papa du jardin dit « à la française ». Ce type d’architecture de paysage, symétrique et taillée au millimètre, se distingue du jardin à l’anglaise par exemple, d’un style plus sauvage et désordonné. Les plans du parc sont donc précis et rigoureux, très classiques, avec de larges perspectives, de nombreux points d’eau et des allées bien droites ! Le parc est inauguré par Colbert en 1677, en présence de Louis XIV lui-même.

Photo : Farmosa Wandering via Flick

À la mort de Colbert, son fils fait agrandir le parc en ajoutant un côté bling bling que le père avait souhaité éviter. Il fit creuser un canal dans les marais alentours, une pièce d’eau d’1 kilomètre de long surplombée d’une grande terrasse pour la vue. Rien de moins.

Photo : Marmontel via Flickr
Le parc de nos jours

Aujourd’hui, le parc monumental compte pas moins de 9 hectares de bassins, canaux, cascades et statues. Au-delà du parc, le domaine offre de vastes étendues de plaines et de forêts, des zones plus sauvages qui donneront une atmosphère plus nature et plus champêtre à vos balades.

Photo : Henk Van Der Eijk via Flickr

Un truc à ne pas manquer : parce qu’on a pas tous l’occasion d’aller au Japon pour admirer le hanani, on peut toujours aller à Sceaux pour profiter de ses cerisiers en fleurs ! Allongez-vous sous les pétales qui tombent, respirez les odeurs fraîches du printemps, on vous jure que c’est tout pareil, le billet d’avion en moins.

Photo : Paucal via Flickr

Le parc de Sceaux, c’est plus qu’une balade dominicale, c’est aussi un lieu de concerts et d’expositions, bref, un centre culturel dynamique comme on les aime !

Psst, une petite photo pour vous montrer que même en hiver, c’est sublime !

Photo : Paucal via Flickr

Photo de bannière : Laurent Dechoux

(Visited 3,453 times, 1 visits today)

Tags:

Ads

You May Also Like

5 escapades pour découvrir les plus beaux marchés de Noël d’Europe

Du marché de Noël de Colmar jusqu’à la fête des Lumières de Lyon, Noël est une période magique ...

Les secrets du parc de Bagatelle

Avec sans paons qui se promènent nonchalamment, ses cascades, ses petits monuments et ses couleurs aux changements de ...

Les 8 raisons qui font des Buttes Chaumont le meilleur quartier de Paris

Avec son parc ultra bucolique, ses petits restos et bars trendy, ses secrets insolites et ses pôles culturels, ...