×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Nature & Bien-être Top Nouveautés

coronavirus : comment respirer un air sain à la maison pendant le confinement ?

Laura Coll Laura Coll

coronavirus : comment respirer un air sain à la maison pendant le confinement ?

En temps normal, nous passons près de 80 % de notre temps en intérieur. En cette période inévitable de confinement afin d’éviter une propagation plus importante du covid-19 ce pourcentage se voit irrémédiablement augmenté. Sans en avoir l’air, meubles, tissus, appareils électroménagers et produits d’entretien dégagent de façon constante de nombreuses substances dans l’air que nous respirons. Mais alors comment respirer un air plus sain à la maison pendant le confinement ? Voici quelques clés essentielles… 

Conseil N° 1 : Renouvelez l’air de votre intérieur !

Chaque jour, aérez votre intérieur ! Pendant et après avoir fait le ménage, on ouvre grand les fenêtres. 10 minutes le matin et 10 minutes le soir sont nécessaires au renouvellement de l’air. Le but ? Diminuer la pollution intérieure. En prime, si on est fumeur, on fume à la fenêtre ou sur son balcon.

Conseil N° 2 : Privilégiez les produits ménagers écologiques ! 

Lorsqu’on connait la toxicité de la plupart des produits ménagers, pour respirer un air sain à la maison pendant le confinement, mieux vaut user les produits ménagers écolo ! Non toxiques, ces derniers doivent être labellisés par des écolabels (NF Environnement ou Eco-label européen) À l’instar de mémé Jeannette, on use et abuse du vinaigre blanc, du bicarbonate de soude et du citron. Certes dépourvus de parfums artificiels, leur efficacité n’en reste pas moins révolutionnaire !

Conseil N° 3 : Remplacer l’utilisation des bâtonnets d’encens ou de bougies parfumées par des huiles essentielles BIO ! 

La liste des huiles essentielles dotées de propriétés antiseptiques est longue ! On notera à titre d’exemple l’huile essentielle d’eucalyptus, de lavande, citron, arbre a thé, menthe ou verveine ! Contrairement aux parfums artificiels des bougies parfumées, les huiles essentielles BIO sont respectueuses de l’environnement. Attention toutefois à ne pas en abuser.

Conseil N°4 : limiter la propagation des acariens ! 

Au moins une fois tous les 15 jours, lavez vos draps de lit, couettes et oreillers ! Pour éviter la propagation de particules de poussière dans l’air, bannissez les balais et plumeaux au profit de chiffons ou d’aspirateur à haute filtration !

Conseil N° 5 : miser sur les plantes dites « dépolluantes » pour oxygéner son intérieur durablement !

Les plantes sont une alternative naturelle pour dépolluer son intérieur. Et pour cause : les polluants se voient être absorbés par les feuilles, transformés en produits organiques nourrissant le végétal. La plante émet alors de la vapeur d’eau, améliorant ainsi le taux d’humidité et le taux d’oxygène. Palmier, ficus, Aloe Vera, azalée… Une infinité de plantes d’intérieur représentent un moyen efficace d’assainir son air. Pour en savoir plus, découvrez notre vidéo ci-dessus listant 10 plantes dépolluantes à avoir chez soi, leurs caractéristiques propres et leurs vertus !