“Close the door” : une expo photo pour tous les fans de portes

collageportes_flickr_parissecret
Art déco, art nouveau, haussmannienne ou romantique, les portes de Paris resplendissent dans leur uniformité ou leurs différences. Et c’est pour montrer tout cette beauté qu’Alexandre Marah organise une expo photographique intitulée « Close the door » au Chat Noir.

En 1850, le préfet Georges Eugène Haussmann organise des réformes qui vont complètement chambouler Paris : les avenues s’élargissent, les cours se rétrécissent et l’architecture s’unifie. Haussmann crée les Grands Boulevards, fait construire des gares et des parcs, transformant intégralement Paris pour qu’elle devienne telle qu’on la connait aujourd’hui.

Pourtant, face à “l’esthétique du rationnel” qui impose une architecture unique, Paris se rebelle, explore, invente, offrant aujourd’hui une multitude de surprises, ici et là, du style Art Déco, dont les formes sont brutes, droites et symétriques, jusqu’au style Art Nouveau, qui privilégie les courbes, les arabesques, les motifs floraux, les couleurs et les structures en métal.

“Que se cache-t-il derrière ces portes ? Quelles sont leurs histoires ?” : c’est pour nous faire redécouvrir leur beauté, mais aussi pour nous inciter à stimuler notre imagination qu’Alexandre capture ces objets du quotidien. “En allant bien au-delà de Paris, Alexandre présente une série de photos prises dans divers pays pour nous faire voyager aussi bien dans l’espace que dans le temps.

Vernissage le samedi 4 août de 19h à 1h
Chat Noir, 76 rue Jean-Pierre Timbaud 75011

Vous pouvez suivre les photos d’Alexandre sur son compte Instagram ou Flickrg !

(Visited 878 times, 1 visits today)

Tags:

Ads

You May Also Like

David Hockney revient avec une double exposition à Paris !

Vous aviez adoré la rétrospective de David Hockney ? Ne manquez pas sa double expo à la galerie Lelong ...

Disney Loves Jazz : des concerts inédits à Disneyland Paris !

Selah Sue, China Moses, Ben l’Oncle Soul… tous seront au Parc Walt Disney Studio pour des concerts inédits ...

L’envahissement de Space Invader prolongé au Musée en Herbe

Après avoir envahi les coins et les recoins de Paris (et du monde), les petits extraterrestres en mosaïques ...