×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
À faire Nature & Bien-être Top Nouveautés

À Paris, cet artiste métamorphose les déchets plastiques en fleurs !

By Laura Coll

À Paris, cet artiste métamorphose les déchets plastiques en fleurs !

À Paris, un artiste plasticien répondant au doux nom de William Amor érige le plastique en matière noble, le transformant en fleurs psychédéliques…

La transparence, la fragilité et la grâce des pétales de fleurs… 

 

Comme le rapporte la Ville de Paris qui lui a dédié un article, William Amor est un visionnaire. C’est en attardant son regard sur un sac plastique que cet artiste plasticien hors normes y a vu la transparence, la fragilité et la grâce des pétales d’une fleur. « Je viens de la campagne. J’ai toujours été inspiré par la nature. Puis, je suis arrivé à Paris et j’ai rencontré un sac plastique ! raconte-t-il en souriant. De ceux qu’on jetait partout dans les années 2000 et 2010 où il y avait moins de réglementations que maintenant. »

L’essence même de l’art de ce parurier floral d’un genre nouveau ? Rendre noble les matières délaissées tels que les sacs, bouteilles, filets de pêche, cordages ou mégots de cigarette. Car oui, pour William Amor, rien n’est plus poétique que de transformer quelque chose de vilain en ce qu’il y a de plus joli, à l’instar des fleurs, qu’il qualifie de « véritables séductrices de la nature ». 

Quand la pollution plastique se métamorphose en fleurs… 

Et le moins que l’on puisse dire, est que le travail d’orfèvre de William Amor a le vent en poupe. Avec toute la délicatesse que nécessite son art, l’artiste plasticien a reçu l’un des Grands Prix de la Création de la Ville de Paris et a monté à Hong Kong une installation florale monumentale composée d’une quinzaine de variétés de fleurs suspendues à 13 mètres de hauteur. Parmi ses travaux notables, William Amor a apporté sa fleur à l’édifice en réalisant une « Envolée Poétique » en 2019 au salon Révélation du Grand Palais à Paris ou installé un champ de coquelicots aériens pour Flower By Kenzo Parfums x William Amor où des mots d’espoir ont été inscrits sur un ruban porté par chaque coquelicot.

Une ode à la nature

Avec toute sa délicatesse, l’artiste plasticien met à l’honneur le pouvoir des fleurs. De vieux matériaux destinés à la poubelle, il en fait un jardin onirique. Si ces fleurs deviennent des pièces d’art à part entière, son souhait est avant tout qu’elles puissent susciter l’émotion chez autrui. Telle une ode à la nature, avec ses fleurs aériennes et délicates, William Amor appelle aussi bien évidemment à respecter notre si chère Dame Nature. 

William Amor, Création messagères – 4 A Villa du Lavoir, 75010 Paris –