6 expos pour voyager au cœur de l’Asie sans quitter Paris

Envie de voyager, mais pas les moyens de partir à l’autre bout du monde ? Et si vous commenciez par découvrir les cultures d’ailleurs sans bouger de Paris ? Voici 6 expositions qui vous feront voyager à travers des facettes fascinantes de l’Asie.

La Chine, le Japon, l’Inde, le Vietnam, le Laos… tous ces pays si différents les uns des autres partagent pourtant certaines choses en commun : des parfums, des fantômes, des cultes… Partez à la découverte des merveilles de l’Orient !

“Le monde vu d’Asie” au musée Guimet

Voilà une exposition dont le titre intrigue ! Vous ne vous êtes jamais demandé comment le monde était vu ailleurs ? De cartes en cartes, redécouvrez l’histoire du monde d’un point de vue différent ! Les cartes (qu’elles soient sous forme de peintures, gravures, manuscrits ou objets), sont présentées ici comme de véritables œuvres d’art. Elles permettent de découvrir les constructions cosmographiques, les routes de pèlerinages, les itinéraires de découvertes, les projets urbains, et les expansions coloniales, autant de phénomènes culturels et de pratiques sociales participant à l’invention de l’Asie !

 6 Place d’Iéna, 75116

Fabrice Argounes
“Terre de riz” au musée Guimet (aussi !)

Terre de riz est une exposition photographique sur le thème… du riz ! Des paysages splendides de rizières en escalier jusqu’au machines à décortiquer le riz, des agriculteurs les pieds dans l’eau aux images de la vie quotidienne, l’expo offre un superbe panoramas de photos !

Ces dernières seront accompagnés d’accessoires et d’objets : ustensiles et baguettes, bols impériaux, pour mieux nous représenter l’art culinaire propre à cette céréale vieille de 10 000 ans, aliment de base de la cuisine asiatique.

 6 Place d’Iéna, 75116

“Parfums de Chine” au musée Cernuschi

« Des brûle-parfums aux tables à encens, l’histoire du parfum en Chine permet d’aborder les plus brillantes créations, et ce à travers une grande diversité de matières et de médiums allant de la céramique au laque, de la peinture à la calligraphie. »

Associée à la maison de parfum Dior, l’exposition est à la fois étonnante et originale et ne manque pas de pertinence. Interactive, elle propose des expériences olfactives tout au long du parcours. Vous y découvrirez l’histoire du parfum à travers des peintures signées de grands noms, comme Chen Hongshou ou Qiu Ying, mettant en scène dames chinoises, ermites et lettrés dans leur rapport à l’encens, qu’il soit associé à la toilette, à la méditation ou au rituel.

7 avenue Vélasquez, 75008

“Foujita, les années folles” au musée Maillol

L’art de Foujita reflète sa vie : artiste japonais naturalisé français, ses toiles douces et épurées sont un très beau mélange d’influences japonaises et européennes. Plus d’une centaine d’œuvres majeures retracent le caractère exceptionnel des années folles de Foujita, lorsqu’il habitait Paris et côtoyait Montparnasse aux côtés de ses amis Picasso, Modigliani, Brancusi, Derain, Zadkine, Indenbaum, Soutine et Kisling.

Musée Maillol, 61 rue de Grenelle, 75007

Murakami à l’expo “Au diapason du monde” à la Fondation Louis Vuitton

La Fondation Vuitton organise une grande exposition réunissant des œuvres modernes et contemporaines, tous mediums confondus. La moitié de l’espace y est consacré à l’artiste neo-pop japonais Takashi Murakami. Ses marguerites souriantes et personnages de mangas colorés, reproduites en dessins, peintures, sculptures et vidéos sont un reflet de la société japonaise sous tous ses aspects : « S’appuyant sur l’histoire politique, culturelle et sociale du Japon, Takashi Murakami cultive un monde à part, à la fois sombre et fabuleux, qui combine l’esthétique Kawaii à des références aux traumatismes de son pays, comme la bombe atomique ou plus récemment le tsunami. »

8 Avenue du Mahatma Gandhi, 75116

@fondationlouisvuitton
Enfers et fantômes d’Asie

Vous n’imagineriez pas la diversité de fantômes que l’Asie compte : des femmes-chat, des mangeurs de souffle, des vampires sauteurs, des démons affamés, des têtes sans corps, des corps sans vie… Eh bien tout ce petit monde s’est retrouvé au Quai Branly pour une expo riche en frissons !

Du XVIe siècle à aujourd’hui, remontez le fil du temps pour un voyage atypique où s’entremêlent le cinéma, l’art religieux, le théâtre, la création contemporaine, la littérature, la BD et le jeu vidéo… tous les endroits où l’homme a pu graver son imaginaire et ses démons. De pays en époques, de l’art à la religion, explorez de fond en comble l’univers des morts asiatiques.

37 Quai Branly, 75007

 

Photo : MM Flickr

(Visited 580 times, 1 visits today)

Tags:

Ads

You May Also Like

Découvrez l’âge d’or de la musique classique avec l’Orchestre Lamoureux

Découvrez l’âge d’or de la musique classique grâce à l’interprétation de quatre joyaux du répertoire symphonique, joué par ...

L’événement contre-culture à ne pas manquer ce samedi au musée Guimet

Le musée National des Arts Asiatiques, ou musée Guimet, organise une exposition aussi surprenante qu’éphémère ce samedi 2 ...

Opéra en plein air : Carmen sera joué au château de Saint-Germain en Laye

Cette année, les organisateurs d’Opéra en Plein Air ont choisi la plus célèbre des pièces d’Opéra écrite par ...