×

TAPEZ VOTRE RECHERCHE ET APPUYEZ SUR ENTRÉE

Chargement...
Top Nouveautés

13 novembre, 5 ans plus tard : Paris rend hommage aux victimes

Charley Zaragoza Charley Zaragoza

attentats 13 novembre 2015 paris hommage commémorations

En plein reconfinement, la Ville de Paris et la France rendront hommage aux victimes des attentats du 13 novembre 2015 différemment en 2020. Programmes des commémorations à Paris. 

Même si on aimerait tous oublier, on se souvient tous du vendredi 13 novembre 2015. Une belle journée d’automne, qui a tourné au cauchemar national dans la soirée. Pour honorer les 131 personnes qui ont perdu la vie et les 350 blessés de ces attaques terroristes infâmes, le 13 novembre marque désormais un jour de commémoration et de rassemblement. Mais cette année 2020 étant bien particulière, les hommages locaux et nationaux se feront en comité très réduit. Pour ce premier vendredi 13 qui tombe en novembre depuis ce triste jour de 2015, voici les événements à suivre à Paris.

Tout d’abord, la Tour Eiffel s’éteindra ce vendredi 13 novembre 2020 au soir, à 20 heures. Elle scintillera ensuite à chaque heure, en l’honneur des victimes. Sur la Dame de Fer, la devise de Paris sera projetée : « Fluctuat Nec Mergitur » (« Il est battu par les flots, mais ne sombre pas »).

Le parcours habituel du Stade de France à St-Denis jusqu’au Bataclan sera composé d’un petit cortège cette année. Le Premier Ministre Jean Castex sera accompagné de la Maire de Paris Anne Hidalgo ainsi que du Maire de St-Denis Mathieu Hanotin. En accord avec les associations des familles des victimes, seuls deux représentants de ces dernières seront présents. La cérémonie commencera à 9h15 à St-Denis, pour finir au Bataclan vers 10h45.

À 18h, le groupe Queens of the Stone Age diffusera un concert inédit en live sur YouTube, avec des appels aux dons à des associations de familles de victimes. Josh Homme, chanteur et fondateur du groupe, est aussi un des membres du groupe qui se produisait au Bataclan le soir des attaques, Eagles of Death Metal. À voir sur leur chaîne YouTube ici.

Photo de couverture : Stéphane de Sakutin – AFP.